Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
10 septembre 2019

Canadian Premier Junior Hockey League

L’équipe Buffalo en période de recrutement

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

Les hockeyeurs qui souhaitent s’inscrire peuvent le faire en mentionnant leur expérience au hockey sur le site web de la ligue CPJHL (photo : Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Les hockeyeurs qui souhaitent s’inscrire peuvent le faire en mentionnant leur expérience au hockey sur le site web de la ligue CPJHL (photo : Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).

En plus de s’être trouvé un nom, l’équipe Buffalo de Ferme-Neuve a d’ores et déjà trouvé son entraîneur-chef et fait signer cinq joueurs en plus d’en avoir une dizaine d’autres en vue. L’équipe poursuit sa période de recrutement, car elle doit atteindre un minimum de 20 à 22 joueurs d’ici le 21 septembre.

« Des joueurs on va en avoir assez », assure Éric Gauthier, président des Mustangs de Maniwaki qui supporte la nouvelle équipe de Ferme-Neuve d’ici à ce qu’il y ait un conseil d’administration dirigé par des gens locaux.

« On recrute des étudiants de 17, 18 ans et quelques 19 ans qui veulent travailler, mais ça prend aussi des places pour les loger entre Ferme-Neuve et Mont-Laurier parce qu’on a des joueurs qui viennent de l’Outaouais et d’autres de l’Abitibi et on a quelques nations autochtones qui viennent du Grand Nord », ajoute le président des Mustangs.

L’équipe Buffalo vise particulièrement des pensions ou des logements à Ferme-Neuve pour donner la chance aux jeunes qui n’ont pas d’auto de participer aux pratiques qui auront lieu à l’aréna Ben-Leduc.

L’entraîneur-chef

Natif de Buckingham, c’est Patrick Lacelle qui a été engagé à titre d’entraîneur-chef de l’équipe Buffalo. Celui-ci possède une vingtaine d’années d’expérience au hockey. Il a entraîné dans l’Ouest canadien, recruté pour la Ligue majeure du Québec et il a été assistant-entraîneur au Junior AAA au Québec. « Il va donner un gros coup de main au niveau du recrutement et de la crédibilité de l’équipe », confirme M. Gauthier.

Une seconde chance

La Canadian Premier Junior Hockey League (CPJHL) qui existe depuis 4 ans a comme priorité d’aider les jeunes. Elle leur offre aussi une seconde chance de se faire recruter à un niveau supérieur.

« C’est une ligue de visibilité; on veut que les jeunes se fassent voir. On fait deux tournois, dont un aux États-Unis où il y a une centaine de recruteurs autant dans les écoles universitaires, collégiales que des équipes de hockey. Il y a beaucoup de joueurs qui ont accédé à des niveaux supérieurs en jouant dans cette ligue-là., raconte M. Gauthier.

La ligue espère aussi que cela crée une belle rivalité entre Maniwaki, Senneterre et Ferme-Neuve en plus d’assurer sa pérennité.

Ferme-Neuve a choisi le bison pour emblème (photo : gracieuseté).

Galerie de photos

Partager:

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

  • Courriel