Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
21 août 2019

Inondations printanières

Déjà 46 609 165$ versés par le ministère de la Sécurité publique au Québec

Simon Dominé , Rédacteur en chef

Le ministère de la Sécurité publique a déjà versé près de 50 M$ à travers le Québec pour dédommager les municipalités, citoyens, entreprises et organismes touchés par les inondations printanières (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Le ministère de la Sécurité publique a déjà versé près de 50 M$ à travers le Québec pour dédommager les municipalités, citoyens, entreprises et organismes touchés par les inondations printanières (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Huit municipalités des Hautes-Laurentides avaient jusqu’à la semaine dernière pour se prévaloir du Programme général d’indemnisation et d’aide financière mis en place suite aux inondations et pluies du printemps dernier. Au Québec, le ministère de la Sécurité publique (MSP) a déjà octroyé 46 609 165$.

Après Notre-Dame-du-Laus et Rivière-Rouge (25 juillet), c’était au tour de Ferme-Neuve, Kiamika, La Macaza, Lac-des-Écorces, Lac-Saguay, L’Ascension, Mont-Laurier et Nominingue (8 août) de formuler une demande au MSP pour obtenir des compensations financières.

Également éligibles au programme, les municipalités de Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles et de Sainte-Anne-du-Lac ont jusqu’au 5 septembre pour demander de l’aide au gouvernement du Québec dans le cadre de ce programme.

Chute-Saint-Philippe a quant à elle jusqu’au 18 octobre prochain pour déposer son dossier.

Des milliers de dossiers ouverts

Selon les informations disponibles auprès du MSP, 270 villes et municipalités québécoises sont actuellement éligibles au programme.

Louise Quintin, relationniste à la Direction des communications pour le ministère de la Sécurité publique, a expliqué qu’en date du 22 juillet dernier, 6 667 dossiers avaient été ouverts au programme général d’indemnisation et d’aide financière pour l’ensemble du Québec.

Jusqu’à présent, le MSP a versé 46 609 165$ en assistance financière.

Rappelons que le programme ne s’applique pas qu’aux municipalités : « Le programme d’indemnisation et d’aide financière est disponible pour les citoyens, les municipalités, les entreprises et les organismes touchés par un sinistre », mentionne Mme Quintin.

Fonctionnement

La relationniste au MSP précise la façon dont les choses se déroulent : « La façon dont ça fonctionne, c’est que dès qu’il y a un sinistre, les directeurs régionaux de la Sécurité civile sur le terrain qui connaissent bien leur secteur ou les municipalités, qui connaissent bien leurs directeurs régionaux, s’appellent et se disent : “ moi j’ai eu des dommages ou moi je n’en ai pas eu ”. C’est à ce moment-là qu’on monte une liste et qu’on signe un arrêté. À partir du moment où le communiqué est diffusé, les gens ont trois mois pour présenter un dossier, soit directement par Internet, soit la Ville prend tout en charge et dépose un dossier complet. Il y a des municipalités, c’est pour un ponceau, d’autres parce qu’elles ont été obligées d’ouvrir un centre communautaire et ç’a occasionné des frais. C’est pour ça qu’elles réclament. Un sinistré qui a été inondé (…), lui, il remplit tout un dossier et s’il est admissible, il y a un agent qui lui est référé. Après ça, la personne a droit, par exemple pour les inondations, à tant par jour si elle a mis des poches de sable autour de sa maison, tant pour un frigidaire, tant pour un congélateur, etc., … C’est des indemnités. On n’a pas besoin de preuves ou de factures. Le chèque est décaissé assez rapidement et pour les gros travaux, exemple le solage, ça, ça prend des soumissions, etc. ».

Partager:

Simon Dominé , Rédacteur en chef

  • Courriel