Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
14 août 2019

Programme RénoRégion

La députée Jeannotte explique en restant discrète

Kathleen Godmer , journaliste

La députée de Labelle, Chantal Jeannotte
La députée de Labelle, Chantal Jeannotte

Dernièrement, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) a dénoncé les coupures faites dans le programme RénoRégion. Une dénonciation qui a été appuyée par la MRC d’Antoine-Labelle (MRCAL). Le Courant a voulu connaître la position de la députée de Labelle dans ce dossier.

Le programme RénoRégion a pour objectif d’aider financièrement les propriétaires-occupants à revenu faible ou modeste qui vivent en milieu rural à exécuter des travaux pour corriger les défectuosités majeures que présente leur résidence.

Administré par la Société d’habitation du Québec (SHQ), son application locale est confiée aux MRC et à certaines municipalités.

Selon la députée, la saison estivale et les vacances de plusieurs de ses collaborateurs ont rendu difficile le processus pour confirmer les informations contenues dans ses propos.

« Le dernier budget de notre gouvernement prévoit accorder des sommes récurrentes au PRR pour les trois prochaines années, ce qui n’était pas le cas auparavant. D’ailleurs, rappelons qu’en 2016-2017, les libéraux ne prévoyaient aucune somme pour ce programme. Cette récurrence permettra également une distribution budgétaire plus rapide aux organismes partenaires et ainsi une meilleure planification des dossiers. Le budget annoncé pour RénoRégion en 2019-2020 est de 37,1 M$ sur trois ans, soit 12,37 M$ par année. Cette somme est égale aux engagements financiers annuels réels depuis le début du programme (12,8 M$). À noter que la SHQ procède annuellement à une redistribution des sommes non engagées. Ainsi, il est possible que certaines MRC obtiennent en cours d’année plus que la distribution initiale », avance Mme Jeannotte.

La députée assure qu’elle sera vigilante dans ce dossier qui concerne les plus modestes : « Je peux vous assurer que j’ai déjà porté ce dossier à l’attention de ma collègue, la ministre des Affaires municipales et de l’habitation Mme Andrée Laforest et que, comme députée de Labelle; moi-même et les membres de mon équipe demeurerons à l’affut de cet important dossier ainsi que des sommes non engagées afin que nous puissions lever la main si l’occasion se présente. On me dit que dans l’éventualité où des sommes deviendraient disponibles, les besoins des partenaires ayant épuisé leur budget seront recensés et des sommes additionnelles pourraient leur être accordées ».

Mme Jeannotte précise être en lien à ce sujet avec les préfets des MRC d’Antoine-Labelle et des Laurentides, Gilbert Pilote et Marc L’Heureux, ainsi qu’avec d’autres élus municipaux et représentants d’organismes.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel