Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
12 août 2019

Concerts du parc de Mont-Laurier

Kevin Bazinet présente les élèves de son école de chant

Hélène Desgranges , pigiste

C’est en toute simplicité et spontanéité que Kevin Bazinet s’est adressé à la foule lors des Concerts du parc le 4 août dernier à Mont-Laurier. Il était accompagné d’étudiants de son école de musique (photo : gracieuseté – Claudine Théorêt).
C’est en toute simplicité et spontanéité que Kevin Bazinet s’est adressé à la foule lors des Concerts du parc le 4 août dernier à Mont-Laurier. Il était accompagné d’étudiants de son école de musique (photo : gracieuseté – Claudine Théorêt).

Le 4 août, au parc Toussaint-Lachapelle de Mont-Laurier, Kevin Bazinet, gagnant à la Voix 2015, accompagné de quatre élèves de son école de musique, a capté l’attention du public.

Les chaises de parterre et couvertures s’étendaient sur toute la superficie du terrain et même dans la rue. Selon deux cadets de la Sûreté du Québec présents sur les lieux chaque semaine, il s’agissait du plus grand achalandage de l’année. Le jeune homme s’est dit content de revenir à la maison et de revoir des gens avec qui il a grandi.

Tout au long de la présentation, qui a duré environ 1h30, Kevin Bazinet a mis en relief, à plusieurs occasions, sa grande anxiété. Que ce soit en sondant la foule pour connaître la qualité du son, en vérifiant ses micros avec les techniciens ou en testant une nouvelle chanson à paraître sur son prochain album, il a répété à la foule combien son anxiété était toujours présente. Ce fut néanmoins en toute spontanéité qu’il s’est adressé au public tout au long du spectacle. Son rire vif et très distinctif était contagieux. Juste à l’entendre, les gens riaient avec lui.

En majorité calmes, les chansons qu’il a choisi de livrer se situaient dans un répertoire très varié qui oscillait entre ses souvenirs de jeunesse : Kain, Céline Dion, musique country et des airs connus tel que « Stand by Me », « Alléluia » et « Dont worry, be happy ».

Certaines interprétations lui ont valu plus d’applaudissement du public tel que « Jusqu’où tu m’aimes », une chanson que Marc Dupré lui avait composée pour la finale de La Voix et sa nouvelle chanson « I’m only human » qui paraîtra sur son prochain album.

À 28 ans, celui qui prétend se trouver vieux mais qui se sait jeune, a expliqué que, pour donner suite à la tournée de la Voix, il a eu besoin de calme car l’expérience lui causait justement beaucoup d’anxiété. C’est à ce moment qu’il a mis sur pied son école de chant près de Montréal.

« J’étais prof de chant avant La Voix » explique-t-il au public en présentant l’un de ses étudiants dont le nom et le visage commence à être reconnu de plus en plus : Alexander D’Alesio.

Tous adolescents, les quatre jeunes qui ont démontré leur talent sur la scène des Concerts du Parc ont été accompagnés par leur professeur, Kevin Bazinet et une percussionniste, Rebecca Legault.

Les jeunes chanteurs et chanteuses ont réussi à soutenir l’attention de la foule, à la faire chanter avec eux et applaudir leur talent. La rumeur s’entendait un peu partout sur le terrain : ces jeunes sont prêts pour la Voix! Les Concerts du parc 2019 se sont achevé le 11 août, avec Velvet Black.

Les quatre élèves de l’école de musique de Kevin Bazinet rivalisait de talent. Certains visages commencent même à être familier dont celui d’Alexander D’Alesio (photo : Hélène Desgranges – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Galerie de photos

Partager:

Hélène Desgranges , pigiste

  • Courriel