Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
7 août 2019

Exposition au Centre d’exposition de la gare de Rivière-Rouge

Louise Grenier et Lorraine Camerlain présentent « D’elles en ailes »

Ronald McGregor - Info Nord , journaliste

L’oiseau, figure centrale de l’exposition « D’elles en ailes ». Cette œuvre, « Rapiécé! » est de Lorraine Camerlain (photo : gracieuseté).
L’oiseau, figure centrale de l’exposition « D’elles en ailes ». Cette œuvre, « Rapiécé! » est de Lorraine Camerlain (photo : gracieuseté).

Le Centre d’exposition de la gare de Rivière-Rouge reçoit les œuvres des artistes Louise Grenier et Lorraine Camerlain sous le titre « D’elles en ailes » du 15 août au 21 septembre. Le vernissage a lieu à la première date dès 17h à la gare de Rivière-Rouge en la présence des artistes.

L’exploration formelle et symbolique de l’oiseau est la source clé de leur inspiration créatrice, elles qui transposent leur art sur toile et papier. « À la fois symbole, archétype et matière, l’oiseau, chez ces deux femmes, est d’un naturel peu commun et témoigne d’un fort sentiment de plénitude dans la transposition picturale d’univers intimes, lit-on sur la communication envoyée au journal. « Bien que les deux peintres abordent très personnellement le thème, l’oiseau rejaillit sans cesse dans leur œuvre et parle profondément d’elles, de leur monde intime, de leurs émotions, de leur profonde liberté, ainsi que de leurs envolées et migrations artistiques.

Lorraine Camerlain

Lorraine Camerlain a déjà exposé ses œuvres dans la région : à la bibliothèque de La Minerve et à la gare de Nominingue. Aussi, à Saint-Bruno-de-Montarville, Mont-Saint-Hilaire, mais surtout à Montréal comme exposante individuelle ou en collectif.

« Disons que très vite, je me suis éloignée de la tranquillité et de la douceur traditionnelle de l’aquarelle ainsi que d’une première forme de reproduction du monde réel, pour explorer de manière non conventionnelle les frontières du figuratif et du non-figuratif. Je ne lésine jamais sur les risques de l’exploration technique. Qu’elles soient abstraites ou figuratives, mes œuvres sont fortement colorées et expriment d’abord et avant tout mon bonheur de vivre, tout en faisant écho, de manière ludique ou plus engagée, au monde que j’habite et à celui qui m’habite », indique celle qui signe ses œuvres Malolo.

Louise Grenier

Depuis 1990, Louise Grenier exprime par la peinture son exploration de la nature et de l’environnement. Elle se dit séduite par « les effets de l’acrylique et de l’huile qui font ressortir la transparence, la vivacité et la fraîcheur de ses œuvres. Elle manie également différents médiums picturaux: gels de grenat ou d’agrégat, textures granuleuses, techniques mixtes qui l’incitent à explorer la matière. Sa palette de couleurs est restreinte : tons de terre, pigments métalliques de l’or, du bronze et du cuivre ou tout simplement le blanc mythique ».

Partager:

Ronald McGregor - Info Nord , journaliste

  • Courriel