Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
11 juillet 2019

Parc linéaire le P’tit Train du Nord

Et si Mont-Laurier était raccordé à Montréal?

Kathleen Godmer , journaliste

Depuis longtemps, la corporation du parc linéaire le P’tit train du Nord souhaite relier le parc linéaire à Montréal. Le projet est sur la table, ne reste qu’à trouver la totalité du financement nécessaire (photo: gracieuseté – Parc linéaire le P’tit train du Nord).
Depuis longtemps, la corporation du parc linéaire le P’tit train du Nord souhaite relier le parc linéaire à Montréal. Le projet est sur la table, ne reste qu’à trouver la totalité du financement nécessaire (photo: gracieuseté – Parc linéaire le P’tit train du Nord).

La corporation du parc linéaire le P’tit Train du Nord désire ouvrir un lien jusqu’à Montréal et ainsi augmenter son accessibilité. Elle désire en faire un projet prioritaire, mais en est encore à l’étape du financement.

Ce qu’il faut retenir

- Ce projet de raccorder le parc linéaire à Montréal est complètement indépendant du projet de réfection du parc de Mont-Laurier à Saint-Jérôme qui lui, est inclus dans un autre plan d’investissement de 25 M$.

- Le projet vient d’une réflexion de la corporation faite en collaboration avec Vélo Québec, quant aux conditions du succès du parc linéaire à court, moyen et long terme. Plusieurs municipalités appuient le projet et la corporation est en discussion avec Laval et Montréal.

- L’entretien du parc linéaire ainsi que les travaux d’aménagement sont effectués par les Villes et MRC partenaires. La corporation du parc linéaire et son équipe ont un rôle de coordination, de communication, d’inspection et d’uniformisation du sentier. Tous travaillent en équipe afin d’offrir un parc de grande qualité aux visiteurs.

Ce qu’il a dit

- «Le projet est beaucoup plus relié aux villes et MRC du sud. Il n’entre pas dans le plan d’investissement et est fait en collaboration avec Vélo Québec et son programme La Route verte. Présentement, La Route verte dans le coin de Sainte-Thérèse bifurque vers l’est jusqu’à Bois-des-Filion. On veut un deuxième axe vers Laval et Montréal. Ce serait franchement un projet incroyable». – Jean-Sébastien Thibault, directeur général de la corporation

- «L’objectif est bien sûr de rendre plus accessible le parc linéaire, mais ce qui fait surtout l’engouement du projet c’est l’aspect multifacettes du projet. Ce n’est pas seulement de prendre son vélo de Montréal et de venir dans le Nord ou le contraire, c’est aussi le vélo-boulot. On entre donc dans le désengorgement de l’autoroute 15, on entre dans le transport actif, on touche les familles qui habitent aux abords de la piste. Ça vient rejoindre autant les touristes que les résidents».— Jean-Sébastien Thibault, directeur général de la corporation

Faits saillants

Le Parc linéaire Le P’tit Train du Nord fait partie du réseau de la Route verte et du sentier Transcanadien et est une infrastructure majeure dans les Laurentides. De renommée internationale, le sentier récréotouristique couvre 232 km.

Construit en partie sur une emprise ferroviaire abandonnée, Le P’tit Train du Nord est issu d’une collaboration régionale entre les MRC d’Antoine-Labelle, des Laurentides, des Pays-d’en-Haut, de la Rivière-du-Nord, de Mirabel et de Thérèse-De Blainville.

Le P’tit Train du Nord est issu d’un mouvement citoyen qui militait pour la survie des gares à la suite de l’abandon du service ferroviaire au début des années 1980. Aujourd’hui, des sportifs de différentes disciplines s’y rendent pendant les quatre saisons afin de pratiquer leur passion.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel