Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
11 juin 2019

Centre d’exposition de Mont-Laurier

Approbation des plans et devis et obtention de son agrément

Hélène Desgranges , pigiste

Le Centre d’exposition de Mont-Laurier projette d’occuper une partie de l’hôtel de ville de Mont-Laurier, alors que ses plans et devis sont acceptés à 100% (photo: gracieuseté – Centre d’exposition de Mont-Laurier).
Le Centre d’exposition de Mont-Laurier projette d’occuper une partie de l’hôtel de ville de Mont-Laurier, alors que ses plans et devis sont acceptés à 100% (photo: gracieuseté – Centre d’exposition de Mont-Laurier).

Le Centre d’exposition de Mont-Laurier, qui projette de déménager dans l’ancienne chapelle de l’hôtel de ville de Mont-Laurier, a reçu deux bonnes nouvelles: l’approbation à 100% de ses plans et devis par le ministère de la Culture et des Communications (MCC) du Québec et l’obtention de son agrément, permettant entre autres de démontrer la qualité de ses actions.

Les appels d’offres sont affichés et le projet est donc bien réel. Le Centre d’exposition, qui projette d’occuper le Chœur des Moniales, la chapelle ainsi qu’une partie du rez-de-chaussée pour une superficie d’environ 427 m² du bâtiment, a reçu l’approbation de ses plans et devis. Le cheminement de ce projet de relocalisation, qui représente un investissement en infrastructure culturelle de 1 815 908$, va donc bon train et la population peut s’attendre à des travaux dans les mois à venir.

Un sceau de qualité non négligeable

Baignant dans les bonnes nouvelles, le Centre d’exposition, qui présentait le vernissage de son exposition estivale le 6 juin dernier, était fier d’annoncer qu’il avait aussi obtenu son agrément du MCC à la suite d’une analyse rigoureuse effectuée par des experts en muséologie. Cette attestation de qualité sert à confirmer que l’institution muséale qui la possède est d’intérêt public et qu’elle garantit à la population l’accès à des lieux culturels qui respectent des standards en matière de gouvernance et de gestion.

Grâce à cette attestation gouvernementale, le Centre d’exposition de Mont-Laurier devient admissible à certains programmes d’aide financière du MCC et d’autres partenaires gouvernementaux. Marie-Anick Larochelle, directrice, n’a pas qu’une idée en tête pour dynamiser son milieu: ateliers pour les aînés, travail avec les artistes, etc. Le ciel n’est même pas une limite!

Partager:

Hélène Desgranges , pigiste

  • Courriel