Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:

Mont-Laurier

L’incendiaire a reçu sa sentence

Gilles C. Poirier , pigiste judiciaire

Un homme sans domicile fixe a été reconnu coupable de l’incendie d’un wagon, sur le site de l’ancienne gare de Mont-Laurier (photo: Gilles C. Poirier – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Un homme sans domicile fixe a été reconnu coupable de l’incendie d’un wagon, sur le site de l’ancienne gare de Mont-Laurier (photo: Gilles C. Poirier – Le Courant des Hautes-Laurentides).

André Maurice, un homme de 51 ans sans domicile fixe, de Mont-Laurier, a comparu le 18 avril 2019 et a été accusé d’incendie criminel et d’introduction dans une maison d’habitation. Il a plaidé coupable le 13 mai 2019 et a été condamné par la juge Dominique Larochelle a une peine d’emprisonnement de 90 jours.

La sentence d’emprisonnement s’applique à l’introduction dans une maison d’habitation et une sentence suspendue a été prononcée pour l’incendie. Il sera soumis à une probation de deux ans avec un suivi pour une période d’un an.

Le 16 avril 2019, il a mis le feu par négligence dans une «cabouse» (wagon de queue) localisée sur le terrain de l’ancienne gare de Mont-Laurier et utilisée par la Maison Lyse Beauchamp comme entrepôt. Il avait déjà réussi à s’y introduire à plusieurs reprises pour y séjourner, suite à son expulsion de la maison de thérapie. Les dommages sont évalués à près de 5 000$. Il a également plaidé coupable de présence illégale dans une maison d’habitation du Chemin des Hauts-Bois à Mont-Laurier.

Partager:

Gilles C. Poirier , pigiste judiciaire

  • Courriel