Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
10 mai 2019

Marche pour l’Alzheimer IG Gestion 2019 à Mont-Laurier

Lancement de la 4e édition

Kathleen Godmer , journaliste

Alain Bérubé, responsable aux événements et à la communication pour la Société Alzheimer Laurentides, Daniel Bourdon, maire de Mont-Laurier et président d’honneur ainsi que Johanne Constantineau, directrice générale adjointe de la Société Alzheimer Laurentides invitent la population à se joindre en grand nombre à la Marche pour l’Alzheimer, le 26 mai prochain (photo: Kathleen Godmer – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Alain Bérubé, responsable aux événements et à la communication pour la Société Alzheimer Laurentides, Daniel Bourdon, maire de Mont-Laurier et président d’honneur ainsi que Johanne Constantineau, directrice générale adjointe de la Société Alzheimer Laurentides invitent la population à se joindre en grand nombre à la Marche pour l’Alzheimer, le 26 mai prochain (photo: Kathleen Godmer – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Reçue à l’hôtel de ville de Mont-Laurier, la Société Alzheimer des Laurentides a procédé au lancement officiel de sa 4e édition de la Marche pour l’Alzheimer IG Gestion 2019. L’événement se tiendra le 26 mai prochain à 12h et partira des Habitations Antoine-Labelle à Mont-Laurier.

Ce qu’il faut retenir

• La population est invitée à se joindre à la marche. L’objectif de 2019 est de 32 000$ pour tout le territoire desservi par la Société Alzheimer Laurentides. Les inscriptions débuteront à midi et le départ de la marche se fera à 13h.

• Pour cette 4e édition, la Société Alzheimer Laurentides est heureuse de compter sur la présence de Daniel Bourdon, maire de Mont-Laurier, à titre de président d’honneur.

• L’argent amassé sera redistribué dans la région. Il permettra de poursuivre la mission de la Société Alzheimer Laurentides et de continuer à soutenir les familles à travers le territoire desservi et ses huit MRC.

Ce qu’ils ont dit

• «Cet événement permet d’apporter notre appui aux personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer,

à leur famille et à leurs proches aidants et de sensibiliser la population aux répercussions qu’amène cette maladie pour les personnes atteintes et leurs proches». – Daniel Bourdon, maire de Mont-Laurier et président d’honneur

• «Depuis un certain temps, nous n’avions plus de point de service à Mont-Laurier. Nous sommes en plein déménagement dans notre nouveau local dans la Maison Clothilde». – Johanne Constantineau, directrice générale adjointe de la Société Alzheimer Laurentides

• «Parmi les services que la Société Alzheimer offre, il y a des groupes de soutient une fois par mois et notre intervenante est présente sur place pour les gens qui ont besoin d’informations ou d’échanger. On a aussi une intervenante qui est toujours présente au bureau que ce soit ici ou à la maison mère de Ste-Agathe». – Alain Bérubé, responsable aux événements et à la communication pour la Société Alzheimer Laurentides

Faits saillant

La marche partira des Habitations Antoine-Labelle sur le chemin de la Lièvre Nord. Elle empruntera ensuite la rue Limoges jusqu’à la rue du Portage. Ensuite, elle remontera le pont Reid, passera par la rue du Pont, puis rue Salaberry et par la route 117 pour le retour aux Habitations Antoine-Labelle.

Une collaboration avec Zone Emploi a permis de recruter les bénévoles qui s’impliqueront lors de l’événement.

L’an dernier, l’événement n’avait pu être présenté en raison de circonstances incontrôlables. En 2017, 29 marcheurs avaient permis d’amasser une somme de 3 165$. Cette année, la marche revient en force grâce à l’implication et la collaboration des gens du milieu.

Dans la région des Laurentides, ce sont environ 8 500 personnes qui sont touchées par la maladie d’Alzheimer et les maladies apparentées.

Rappelons que la Société Alzheimer des Laurentides est un organisme communautaire à but non lucratif reconnu par le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides et qui a pour mission d’informer, de soutenir, d’accompagner et de représenter les personnes touchées par la maladie d’Alzheimer ou autres maladies apparentées, de former les intervenants, les bénévoles et les étudiants ainsi que de promouvoir et contribuer à la recherche.

La marche est d’abord une façon d’amasser de l’argent pour la cause, mais elle permet aussi de parler de la maladie qui est encore un sujet tabou pour beaucoup de gens.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel