Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
1 mai 2019

Fonds de la Taxe sur l’Essence

Ottawa double la remise aux municipalités

Simon Dominé , Rédacteur en chef

Des élus municipaux et des représentants d’organismes publics lors d’une rencontre avec le député de Laurentides-Labelle, David Graham, accompagné du ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, à Rivière-Rouge, le 25 février dernier (photo: gracieuseté – David Graham).
Des élus municipaux et des représentants d’organismes publics lors d’une rencontre avec le député de Laurentides-Labelle, David Graham, accompagné du ministre fédéral de l’Infrastructure et des Collectivités, François-Philippe Champagne, à Rivière-Rouge, le 25 février dernier (photo: gracieuseté – David Graham).

Le montant de 2 162 646$ remis cette année aux 17 municipalités de la MRC d’Antoine-Labelle dans le cadre du Fonds de la Taxe sur l’essence (FTE) sera doublé. C’est ce qu’a annoncé le député de Laurentides-Labelle, David Graham, le 24 avril dernier.

Chaque année, le FTE permet au gouvernement fédéral de verser de l’argent aux municipalités canadiennes pour leurs projets d’infrastructure. Au Québec, l’attribution des sommes passe par le Programme de la taxe sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ), administré par le gouvernement provincial. Ce programme est financé à 70% par des fonds fédéraux, le reste provient de Québec.

En 2019, les municipalités des Hautes-Laurentides devraient toucher deux fois plus qu’à l’habitude, soit une enveloppe totale de 4 325 292$. Pour l’ensemble de la circonscription de Laurentides-Labelle, la remise supplémentaire cette année dépasse les 6,5 M$. C’est une mesure qui a été prise lors de l’adoption du dernier budget fédéral.

Selon le député Graham, les sommes devraient être disponibles au mois de juin prochain.

«L’emphase est mise par le gouvernement provincial sur des projets d’infrastructures d’eau potable, d’eaux usées ou de voirie locale, ainsi que sur d’autres types d’infrastructures municipales à vocation culturelle, communautaire, sportive ou de loisir. De même, des travaux qui ont pour objectif d’augmenter l’efficacité énergétique des bâtiments administratifs pourraient être admissibles», rappelle M. Graham.

Montant supplémentaire par municipalité

Chute-Saint-Philippe: 90 023,90$.

Ferme-Neuve: 150 575,04$.

Kiamika: 86 650,97$.

L’Ascension: 88 032,30$.

La Macaza: 95 099,20$.

Lac-des-Écorces: 150 221,61$.

Lac-du-Cerf: 74 572,85$.

Lac-Saguay: 75 343,77$.

Lac-Saint-Paul: 76 275,36$.

Mont-Laurier: 574 291,98$.

Mont-Saint-Michel: 80 611,84$.

Nominingue: 126 772,08$.

Notre-Dame-de-Pontmain: 84 691,48$.

Notre-Dame-du-Laus: 112 220,51$.

Rivière-Rouge: 210 708,54$.

Saint-Aimé-du-Lac-des-Îles: 86 554,66$.

Sainte-Anne-du-Lac: 79 969,47$.

Partager:

Simon Dominé , Rédacteur en chef

  • Courriel