Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
24 avril 2019

Pôle touristique et communautaire à la gare de Mont-Laurier

On travaille à la préparation de la phase 2

Kathleen Godmer , journaliste

À l’automne 2018, les travaux de la phase 1 ont été exécutés. À la MRC, on travaille présentement à planifier la phase 2 (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
À l’automne 2018, les travaux de la phase 1 ont été exécutés. À la MRC, on travaille présentement à planifier la phase 2 (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Dans le cadre du projet d’aménagement du pôle touristique et communautaire sur le site de l’ancienne gare ferroviaire de Mont-Laurier qui a débuté en octobre dernier, la MRC d’Antoine-Labelle prépare la réalisation de la phase 2 en faisant une demande au Fonds d’appui au rayonnement des régions (FARR).

À la fin de l’été 2018, la MRC d’Antoine-Labelle a mis sur pied une coopérative de travail du domaine de l’aménagement du territoire pour ce projet. Il est appuyé par des partenaires importants tels la Maison Lyse-Beauchamp, la Ville de Mont-Laurier, la corporation du parc linéaire Le P’tit Train du Nord et le CLD de la MRC d’Antoine-Labelle.

La phase 1 du projet visait à réaliser un stationnement et un trottoir en poussière de pierre, à procéder aux aménagements paysagers ainsi qu’à l’installation de bases de béton pour la pose éventuelle de lampadaires. Cette première phase du projet était subventionnée à la hauteur de 119 000$ par le FARR, 15 750$ par le Fonds de développement des territoires (FDT), 10 000$ par la Ville de Mont-Laurier et 4 000$ par la MRC, totalisant un investissement de 148 750$.

Phase 2 en préparation

Le 26 mars dernier, le conseil des maires a autorisé la direction générale à déposer un projet dans le cadre de l’appel de projets inter MRC du FARR 2019-2020, pour un montant maximum de 400 000$ pour la phase 2 de la gare au km 200.

Un comité technique du FARR est prévu le 6 mai prochain. C’est donc à ce moment-là que le dossier sera évalué et un suivi sera fait dans les jours suivants.

«Il est important de comprendre que nous sommes en période de planification du projet. Pour le moment, il nous apparait donc prématuré d’exposer les idées qui ont été soulevées dans le cadre de la phase 2. Comme à notre habitude, dès que ce projet se concrétisera, il nous fera plaisir de partager l’information», a expliqué Billie Piché, coordonnatrice aux communications à la MRC.

La réalisation du projet sera rendue possible conditionnellement à l’octroi du financement. En parallèle du dépôt de la demande et de l’évaluation du dossier, La MRC procédera à des appels de services professionnels, mais les octrois de ces contrats seront conditionnels à l’obtention du financement par le FARR.

Le projet d’aménagement du site a pour but de mettre en valeur un lieu patrimonial et touristique régional important pour l’ensemble de la région, marquant le km 200, soit une des extrémités du parc linéaire Le P’tit train du Nord. La mise en valeur permettra d’augmenter la fréquentation du site et bonifier l’offre de service disponible pour les différents utilisateurs et ainsi, améliorer l’expérience de ceux-ci.

Le projet présenté par la directrice du service d’ingénierie prévoit, entre autres, un débarcadère avec aire de virage, un lien cyclable et piétonnier adjacent au débarcadère, de l’aménagement paysager ainsi que de l’éclairage.

«Comme nous sommes au tout début de la démarche pour la phase 2, nous sommes actuellement à définir nos attentes initiales. Pour le moment, les seuls éléments qui ont été réalisés à la gare sont les étapes de la phase 1 du projet.» – Billie Piché, coordonnatrice aux communications à la MRC

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel