Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
17 avril 2019

CISSS des Laurentides

Jean-François Foisy part à la retraite

Kathleen Godmer , journaliste

Après une trentaine d’années dans le réseau de la santé et des services sociaux du Québec, Jean-François Foisy, président-directeur général (PDG) du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) des Laurentides, a annoncé sa décision de prendre sa retraite à compter du 28 septembre 2019.

Ce ne sont ni la façon de faire du nouveau gouvernement en place ni les dossiers chauds concernant les préposés aux bénéficiaires (PAB) et les infirmières qui ont poussé M. Foisy à prendre sa retraite. «Après 30 ans dans le réseau de la santé, j’ai maintenant envie de passer plus de temps avec ma famille et mes proches. Comme mon contrat vient à échéance à la fin septembre, j’ai décidé de prendre ma retraite et de ne pas demander un renouvellement de contrat. Je ne dis pas que je ne ferai pas d’autres choses, mais rien d’aussi intense que ce que j’ai eu à faire dans les dernières années», a raconté M. Foisy.

À titre de PDG, M. Foisy a eu pour premier mandat d’actualiser le regroupement des six hôpitaux, 15 CLSC, 14 CHSLD et trois centres de re?adaptation de la re?gion sous une seule et même administration. «Ça s’est fait avec la réforme Barrette. On devait regrouper des gens qui avaient des réalités extrêmement différentes. Il y avait beaucoup de concurrence dans le réseau de la santé des Laurentides, entre les installations, les institutions. Oui, ça a été un gros mandat, mais ça m’a permis surtout de rencontrer plein de gens extraordinaires sur tout le territoire», a confié le PDG.

«M. Foisy s’est investi sans ménagement au développement des soins et des services offerts à la population. Il s’est fait le défenseur des besoins des usagers et a travaillé à faire moderniser nos installations qui le nécessitent. Grâce à lui, nous gérons actuellement un portefeuille de projets avoisinant les 1,5 G$ et les dix prochaines années seront, sans contredit, une période d’essor sans précédent au plan du développement de services pour la population», a indiqué André Poirier, président du conseil d’administration du CISSS.

Les prochains mois permettront a? M. Foisy de mettre à jour l’ensemble de ses dossiers. «Je ne pars qu’en septembre et j’ai vraiment l’intention de faire une différence dans les dossiers touchant aux PAB et aux infirmières avant de partir. Le défi de la main-d’œuvre est celui des dix prochaines années. On veut faire des projets structurants intéressants avec nos infirmières et préposés, on veut mettre en place quelque chose où tout le monde va être gagnant», a mentionné M. Foisy. Le futur retraité a conclu en disant que «ce que je vais retenir, c’est la richesse d’avoir autant de milieux différents dans la région et l’accueil, somme toute, que j’ai eu à travers les années. Dans la MRC Antoine-Labelle, j’ai trouvé que les maires avaient été des lieutenants-généraux charmants et très aidants dans l’accomplissement de mon mandat. Ce que je retiens le plus pour moi, c’est d’avoir été très impliqué dans le rétablissement de l’équité régionale, car pour moi ça a été 18 ans de travail acharné dans ma vie, pour en arriver là (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).»

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel