Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
1 avril 2019

Ligue de Hockey Senior A de l’Outaouais

Avec leurs deux victoires, les Montagnards mènent la vie dure aux Forestiers

Kathleen Godmer , journaliste

Les partisans, d’une équipe comme de l’autre, ont eu droit à des matchs remplis d’intensité (photo: Sébastien Bisson – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Les partisans, d’une équipe comme de l’autre, ont eu droit à des matchs remplis d’intensité (photo: Sébastien Bisson – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Cette fin de semaine, avaient lieu les matchs 3 et 4 de la série finale opposant les Montagnards de Mont-Laurier aux Forestiers de Maniwaki. Les deux matchs se sont terminés par des victoires des Montagnards 6 à 2, ce qui place les Forestiers dans une position délicate puisque les Montagnards sont maintenant à une victoire de la coupe.

Le match du 30 mars s’est déroulé au Centre sportif Jacques Lessage plein à craquer. Les Montagnards ont pris les devants 2 à 1 dans la série finale grâce à une victoire de 6-2.

La partie a débuté de manière plus tranquille et lors de la première période trois punitions ont été données aux Montagnards, dont une très rare, pour avoir retardé le match. Ils en ont profité pour redoubler d’efforts pendant ces désavantages numériques. «On a eu un bon petit “pep talk” avec les gars entre la une et la deux et on est revenu à notre système de jeu. J’ai retrouvé mon équipe sur la patinoire en deuxième période. On a joué le match à notre façon», a expliqué l’entraineur-chef Éric Bruneau.

Sébastien Huberdeau a joué une très bonne partie. Jesse Lebreton s’est battu suite à un coup reçu par-derrière. Le gardien Jean-Samuel Giguère s’est grandement démarqué avec l’appui de ses défenseurs.

«On voulait sortir fort, on est sorti moyen. C’est sûr que les pénalités nous ont faites mal en première période, mais on s’est parlé, les gars, et on s’est dit qu’il fallait retrouver notre identité et je suis vraiment fier, car en deuxième on n’a pas regardé en arrière, on s’est repris et on n’a jamais arrêté de travailler», a raconté le gardien.

Même du côté de Forestier, on était d’accord pour souligner l’incroyable travail du gardien des Montagnards. «C’est pas compliqué, qui a été la première étoile du match? Ça a été Jean-Samuel Giguère qui a fait une différence immense, dans les temps opportuns où on a attaqué, en “power play” en première période, il a fait carrément la différence», a avoué Benoît Beauchamp, entraineur des Forestiers.

Le lendemain, 31 mars, à Maniwaki, toujours dans un aréna bondé, avait lieu le match #4 de la série. Motivés par leur victoire de la veille, les Montagnards ont pris une avance de 3 à 1 dans la série grâce à une autre victoire de 6 à 2, cette fois au Centre Gino Odjick.

Jasmin Duguay, Sébastien Huberdeau, Mikaël Ouellette, Michael Lessard, Alexandre Beauregard et Marc-Olivier Paiement ont été les joueurs qui ont compté du côté des Montagnards. Pour les Forestiers, Sam Mc Claughlin et Joey Brennan ont été ceux qui ont trouvé le fond du filet.

Cette autre victoire du M met les Forestiers dans une situation précaire et la série pourrait prendre fin le 6 avril prochain à l’issue de la partie qui se déroulera au Centre Sportif Jacques Lesage, si jamais l’équipe lauriermontoise, qui n’a encore jamais connu de défaite à domicile, venait à gagner.

Les billets pour cette partie seront bientôt disponibles. Si nécessaire, un sixième match sera présenté le lendemain à Maniwaki.

Lors des deux matchs de la fin de semaine, le gardien des Montagnards, Jean-Samuel Giguère s’est donné à fond et a vraiment fait la différence pour son équipe (photo: Sébastien Bisson – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Les partisans, d’une équipe comme de l’autre, ont eu droit à des matchs remplis d’intensité (photo: Sébastien Bisson – Le Courant des Hautes-Laurentides).

«Quand tu es «goaler», tu vis pour la pression. Tu es le dernier à pouvoir faire la différence entre les deux poteaux. Moi, je carbure à ça.» – Jean-Samuel Giguère, gardien des Montagnards

«Quand on parle d’un gars comme Blacksmith qui n’est pas là et qui est un joueur plus qu’important pour l’équipe, ça parait. Il a mangé un coup la fin de semaine dernière et le docteur l’a arrêté.» – Benoit Beauchamp, entraîneur en chef des Forestiers

Galerie de photos

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel