Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
29 mars 2019

La maison de l’entrepreneur

Ouverture officielle à l’automne prochain

Kathleen Godmer , journaliste

Organismes de développement économique de la MRC, partenaires et représentants des députés fédéral et provincial étaient enchantés de dévoiler le projet maison de l’entrepreneur (photo: Kathleen Godmer – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Organismes de développement économique de la MRC, partenaires et représentants des députés fédéral et provincial étaient enchantés de dévoiler le projet maison de l’entrepreneur (photo: Kathleen Godmer – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Les organismes de développement économique de la MRC d’Antoine-Labelle ont dévoilé, le 28 mars dernier, leur concept de maison de l’entrepreneur. Ce projet apportera un changement dans la manière d’accéder aux services de support aux entreprises et mettra au centre des priorités les entrepreneurs des 17 municipalités du territoire.

L’instigatrice du projet est la Société d’aide au développement des collectivités d’Antoine-Labelle (SADC). Le Centre Local de développement de la MRC d’Antoine-Labelle (CLD), la Chambre de commerce de Mont-Laurier et Zone Emploi d’Antoine-Labelle se sont joints au projet en tant que partenaires fondateurs.

Trois objectifs principaux

La maison de l’entrepreneur vise trois grands objectifs. Tout d’abord, on veut faciliter le parcours de l’entrepreneur en lui permettant d’avoir facilement accès aux différents services qu’il connait ou qu’il a encore à découvrir. La maison lui permettra de tout trouver à une même adresse en ayant accès à un service de prise en charge et d’accompagnement.

Comme deuxième objectif, la maison veut augmenter l’efficacité des différentes organisations. Par la mise en commun des différents services, on optimisera leurs offres respectives sans porter atteinte aux structures de chacune des organisations partenaires.

Le troisième objectif a pour but de desservir tout le territoire en matière de services aux entreprises de haut niveau. Tous les services viendront d’un seul endroit pour permettre d’offrir une meilleure couverture de la région. Une stratégie de déploiement à l’intérieur de chaque municipalité sera mise en place

«L’ouverture du projet à l’automne 2019 n’est pas une finalité. C’est un projet qui va continuer d’évoluer parce que les défis dans le monde des affaires changent continuellement. Il faut se permettre d’avancer pas à pas en restant à l’écoute des demandes et besoins qui seront manifestés», a précisé Audrey Lebel.

Les fondateurs peuvent déjà compter sur la Caisse Desjardins du Cœur des Hautes-Laurentides et sur le service aux entreprises du centre de Formation Professionnelle de Mont-Laurier comme nouveaux partenaires. Le projet se matérialisera par une cohabitation des organisations au 601, rue de la Madone à Mont-Laurier.

«L’idéal sera d’avoir le plus d’heures d’ouverture possibles, mais ça va aller en fonction des contributions publiques qu’on va recevoir.» –Frédéric Houle, directeur général du CLD

«C’est très tendance. Oui, je suis conseillère municipale, mais je suis aussi une entrepreneure. Je devais aller à l’extérieur pour vivre ça l’expérience d’une maison de l’entrepreneur. Je trouve ça vraiment génial de savoir qu’à Mont-Laurier, on va enfin avoir ça.» – Élaine Brière, conseillère municipale et entrepreneure

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel