Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
28 mars 2019

Enquête sur les abus sexuel au sein de l’Église

L’évêque Lortie ouvert à faire le même exercice qu’à Montréal

Simon Dominé , Rédacteur en chef

L’évêque du diocèse de Mont-Laurier, Mgr Paul Lortie (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
L’évêque du diocèse de Mont-Laurier, Mgr Paul Lortie (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

L’évêque du diocèse de Mont-Laurier, Mgr Paul Lortie, accueille favorablement l’initiative de l’archevêque de Montréal, Mgr Christian Lépine. Ce dernier a annoncé le 26 mars qu’il allait déclencher une enquête dans la province ecclésiastique de Montréal en lien avec le scandale des prêtres pédophiles.

Ce qu’il faut retenir

Avec les autres évêques de la province ecclésiastique de Gatineau (Gatineau, Mont-Laurier, Amos et Rouyn-Noranda), Mgr Lortie se dit prêt à mettre en place une «démarche analogue» à celle de l’archevêque Lépine.

Ces annonces interviennent un mois après la tenue à Rome, à l’initiative du pape François, d’un sommet sur les abus sexuels commis sur des mineurs et des adultes vulnérables. Il a duré quatre jours.

La réaction du porte-parole du Comité des victimes de prêtres, Carlo Tarini, a été abondamment citée dans la presse. Ce dernier s’est montré très critique sur la crédibilité d’une telle initiative et appelle de ses vœux une commission d’enquête publique et indépendante. La ministre de la Justice du Québec, Sonia LeBel, semble toutefois fermer la porte à un tel recours.

Ce qu’ils ont dit

«Nous voulons tous donner la priorité à la transparence et aller au fond des choses dans la recherche de la vérité.» – Mgr Christian Lépine

«Lors de notre prochaine rencontre, à la fin du mois d’avril, nous étudierons en détail le processus mis en place à Montréal et discuterons d’une démarche analogue pour les quatre diocèses de notre province (Gatineau, Mont-Laurier, Amos et Rouyn-Noranda.» – Mgr Paul Lortie

Faits saillants

L’enquête concernant les diocèses de Montréal, Valleyfield, Saint-Jérôme et Saint-Jean-Longueuil commencera à l’automne prochain et devrait durer entre 18 et 24 mois. Elle a été confiée par l’archevêque Lépine à la juge retraitée de la Cour supérieure du Québec, Anne-Marie Trahan. L’enquête couvrira une période comprise entre 1950 et aujourd’hui.

«Le rapport, qui sera rendu public, rassemblera des statistiques sur les allégations d’abus sexuel de mineurs de l’ensemble du personnel clérical et laïc des cinq diocèses, dans le respect des règles entourant la protection des renseignements personnels et de la vie privée», précise le diocèse de Montréal.

D’autres diocèses au Québec vont effectuer un exercice similaire.

Le diocèse de Mont-Laurier s’étend sur trois MRC dans les régions administratives de l’Outaouais et des Laurentides, couvrant 19 968 km carrés: les MRC de la Vallée-de-la-Gatineau, d’Antoine-Labelle et des Laurentides. Il a été formé en 1913, d’une subdivision de l’archidiocèse d’Ottawa. Mgr Lortie est le sixième évêque de son histoire.

Partager:

Simon Dominé , Rédacteur en chef

  • Courriel