Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
25 mars 2019

Ad_Vision : Stratégie jeunesse par et pour les 15-35 ans

La stratégie avance concrètement vers un plan d’action

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

Depuis le lancement de la stratégie jeunesse de la MRC d’Antoine-Labelle, une quinzaine de consultations ont eu lieu avec succès auprès des jeunes de la MRC faisant partie du groupe des 15-35 ans (photo: Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Depuis le lancement de la stratégie jeunesse de la MRC d’Antoine-Labelle, une quinzaine de consultations ont eu lieu avec succès auprès des jeunes de la MRC faisant partie du groupe des 15-35 ans (photo: Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Le 29 janvier dernier, la MRC d’Antoine-Labelle dévoilait la stratégie Ad_Vision afin de modifier ses pratiques pour les arrimer aux besoins des jeunes de 15 à 35 ans. En ce sens, la MRC, Zone Emploi et le Secrétariat à la Jeunesse se sont mis ensemble pour financer une stratégie jeunesse élaborée pour et par les jeunes.

Un sondage effectué par la firme Léger dans la région a rejoint 479 répondants (15-35 ans). Ce qui est très bon pour une région comme la nôtre, estime Myriam Gagné, chargée de projets pour la démarche Ad_Vision. Reste à valider et bonifier ce qui a été dit au sondage pour en tirer un plan d’action.

Les trois objectifs généraux ciblés dans la stratégie jeunesse sont: d’impliquer davantage les jeunes de 15 à 35 ans dans la prise de décisions de la MRC tant dans l’octroi de financement que dans des choix plutôt que d’autres; que les 15-35 ans prennent la parole et d’adapter les façons de faire. «Ce qui veut dire: changer nos méthodes plutôt que de dire: “on a toujours fait ça comme ça”. Finalement, développer un sentiment d’appartenance pour garder les jeunes en région et en attirer davantage. Il y a cinq axes à cette stratégie: l’éducation, l’entrepreneuriat, la citoyenneté, l’emploi et la santé», explique Mme Gagné.

Consultations

Depuis le lancement de la stratégie jeunesse, une quinzaine de consultations ont eu lieu auprès des jeunes du groupe des 15-35 ans de la MRC. Celle tenue le 14 mars dernier accueillait une dizaine de professionnels des domaines de la santé et des services sociaux. «Ils ont été très créatifs et ils ont de belles idées sans que ce soit nécessairement des projets à des coûts faramineux. Ce sont aussi des parents, futurs parents et conjoints, qui ont plusieurs préoccupations qui ne sont pas seulement de l’ordre de la santé», rapporte Mme Gagné.

Pour Anne Bazinet, étudiante en travail social, c’est important de commencer jeune à s’impliquer en tant que citoyen: «Si on veut des changements, c’est ici que ça commence. Je n’avais pas d’attente au départ, mais je savais que j’allais avoir la possibilité de m’exprimer et de faire valoir ma voix. J’ai trouvé ça stimulant et encourageant aussi de voir une telle démarche. Je trouve qu’on peut se projeter dans l’avenir dans une communauté plus tissée et unie».

À son tour, Marie-Pierre Sabourin Germain trouve que la démarche interpelle son groupe d’âge: «Oui, on est impliqué au niveau de la société, mais là, c’est vraiment spécifique pour nous. (...). On voit que les besoins sont vraiment variés, mais il y a des choses qui peuvent être mis en communs. Prendre le temps de s’assoir pour discuter de cela, c’est super stimulant, au niveau de la société aussi. Je sens qu’il y a des idées qui vont être mises en place».

DEUX DERNIÈRES CONSULTATIONS

La prochaine consultation est destinée aux jeunes impliqués de la région. Celle-ci aura lieu le 1er avril prochain à la Microbrasserie du Lièvre à Mont-Laurier. Ces jeunes, issus des milieux communautaires, sportifs, parents ou membres d’un conseil d’administration, sont souvent très créatifs et ils savent déjà ce qui se fait dans la région. La dernière consultation se tiendra le 11 avril à la salle des Préfets à la MRC d’Antoine-Labelle. Ce sera au tour des jeunes entrepreneurs de faire entendre leur voix.

PLAN D’ACTION

Un plan d’action sera rédigé au terme de ces consultations et sera idéalement présenté à l’automne. Un montant a déjà été réservé à même le budget actuel pour créer une Table Jeunesse des 15-35 ans dès cette année. Un jeune par municipalité y siègera selon un système de parrainage entre les jeunes et les élus de la MRC. Ce sera une Table décisionnelle comprenant un budget géré par ces jeunes.

D’ici le 31 mars, les jeunes peuvent encore donner leur opinion sur les enjeux de la région en écrivant à l’adresse courriel suivante: advision@mrc-antoine-labelle.qc.ca.

Partager:

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

  • Courriel