Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
24 mars 2019

Les popotes roulantes

Un service essentiel offert par des bénévoles

Kathleen Godmer , journaliste

L’équipe de bénévoles de la popote roulante du Centre d’action Léonie Bélanger est dynamique et prend plaisir à travailler ensemble (Photo: gracieuseté - Centre d’action Léonie Bélanger).
L’équipe de bénévoles de la popote roulante du Centre d’action Léonie Bélanger est dynamique et prend plaisir à travailler ensemble (Photo: gracieuseté - Centre d’action Léonie Bélanger).

Du 18 au 22 mars derniers se tenait la 14e édition de la Semaine québécoise des popotes roulantes. Avec comme thème «Les popotes roulantes: un service alimentaire de qualité!», on veut souligner que chaque popote roulante offre un repas complet et à prix modique qui est composé d’une soupe, d’un plat principal et d’un dessert. Le tout est cuisiné avec des aliments sains et de qualité.

Au Québec, les popotes roulantes permettent à tout près de 30 000 personnes en perte d’autonomie, majoritairement ainées, de rester à domicile. Souvent, la visite des bénévoles de la popote roulante est la seule visite que ces personnes recevront dans leur journée.

À travers le Québec, c’est autour de 2 millions de repas préparés et livrés chaque année par plus de 10 000 bénévoles dévoués. Les bénévoles représentent la pierre angulaire de ces organismes. Les trois objectifs de la semaine des popotes roulantes sont de faire connaitre l’importance des services alimentaires bénévoles, de démontrer le caractère essentiel du service et de favoriser le recrutement des bénévoles dans les différentes localités desservies.

La popote roulante du CAB

Une popote roulante est un organisme sans but lucratif dont le fonctionnement communautaire repose sur des bénévoles soucieux du bien-être de leur collectivité. C’est un service à domicile de repas complets préparés et distribués par des bénévoles. Ce service assure une à deux fois semaine un repas complet à des personnes en perte d’autonomie ou convalescentes demeurant à domicile.

Au Centre d’action bénévole Léonie Bélanger (CAB) de Mont-Laurier, le service de popote roulante est sous la supervision de leur chef Marco Bergeron et dessert plusieurs municipalités. Ce sont environ 85 repas qui sont livrés le mardi et le même nombre le jeudi.

«Tout ce qui est préparé ici est fait par des bénévoles, même les livraisons, ce sont des bénévoles qui les font. C’est important de souligner leur travail, car sans eux, ce ne serait pas possible d’offrir tout ça», a affirmé Marco Bergeron, chef cuisinier au CAB.

Impossible sans les bénévoles

Chaque année au CAB de Mont-Laurier ce sont plus de 50 bénévoles qui s’impliquent soit comme cuisinier ou livreur et ces gens de cœur cumulent plus de 2600 heures de bénévolat. L’équipe du CAB veut remercier l’ensemble de ses bénévoles et a profité de la semaine des popotes roulantes pour leur rendre hommage.

Pour l’occasion, la chef Hélène Bouchard, du restaurant «Les Coupables», s’est jointe aux bénévoles, le 21 mars, pour l’élaboration et la réalisation du menu et des petits plats qui distribués à la clientèle.

«Je m’implique comme bénévole dans la popote roulante depuis l’automne dernier. Ça faisait longtemps que je voulais m’impliquer et quand j’ai entendu dire qu’ils manquaient de gens, je suis venue voir et je ne regrette vraiment pas. J’adore ça ! On a une belle équipe de travail et on a beaucoup de plaisir à faire de la bouffe ensemble. On sait que, ce qu’ont fait c’est bon pour la santé et beau dans l’assiette. C’est une belle façon de rencontrer des gens nouveaux tout en sachant que ce que l’on fait ça sert à quelqu’un et surtout aux personnes âgées», a raconté Jocelyne Valiquette, bénévole.

Le CAB est présentement en période de recrutement et les personnes intéressées à se joindre à l’équipe de bénévoles de la popote roulante peuvent le faire en communiquant directement avec l’organisme. Il est aussi important de souligner que le centre peut compter, depuis plusieurs années, sur le soutien financier de Centraide qui assure 20% des coûts de la popote roulante.

Dans une cuisine complètement rénovée, on travaille fort à l’exécution de bons petits plats pour la clientèle de la popote roulante (photo: Kathleen Godmer – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Galerie de photos

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel