Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
11 mars 2019

Su’l gros vin

Des Grandes Crues extraordinaires, hilarantes et excellentes

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

En grande tournée à travers le Québec, le spectacle des Grandes Crues affiche presque complet (photo: Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).
En grande tournée à travers le Québec, le spectacle des Grandes Crues affiche presque complet (photo: Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).

C’est à guichet fermé et devant un public composé majoritairement de jeunes que le duo humoristique formé de Marie-Lyne Joncas et Ève Côté, a performé le 9 mars dernier à l’Espace Théâtre de Mont-Laurier. Avant même le début du spectacle, il régnait déjà beaucoup de fébrilité dans la salle.

Les filles ont vraiment bien choisi leur surnom «Les Grandes Crues». Plusieurs diront que leur langage est injurieux et vulgaire: ils ont raison, elles sont très crues. Les filles franchissent aussi plusieurs tabous tant dans ce qu’elles racontent que dans la gestuelle. Et même si les gars se font quelquefois écorcher au passage, il faut dire qu’elles manient également très bien l’arme de l’autodérision.

Su’l gros vin

Dans une ambiance de 5 à 7 et une coupe de vin après l’autre qu’elles remplissent sitôt vides, Les Grandes Crues déballent tout leur bagage d’anecdotes.De la pousse des poils à l’adolescence en passant par les mauvaises expériences sexuelles, les aléas du service à la clientèle dans la restauration, leur anglais imparfait et bien plus encore.

Elles sont directes et elles ne passent pas par quatre chemins pour dire ce qu’elles ont à dire. En passant, lors de votre prochain repas de fondu, vous aurez peut-être une petite pensée envers Marie-Lyne.

À les voir aller, on pourrait penser qu’elles racontent leurs blagues pour la toute première fois tellement elles ont le fou-rire sur scène. Il en va de même avec le public qui a ri de bon cœur durant toute la soirée. Issues de la cuvée 2014 de l’École nationale de l’humour, elles sont très connues pour leurs capsules vidéos humoristiques diffusées sur le Web. Avant de quitter la scène, les filles ont cru bon d’aviser leur public que rien de ce qu’elles avaient dit n’était vrai et que c’était seulement du spectacle.

Partager:

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

  • Courriel