Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
7 mars 2019

54e Jeux du Québec

Deux jeunes boxeurs font honneur à la région

Kathleen Godmer , journaliste

Louis-Édouard Cossette a eu affaire à des adversaires de taille lors des jeux du Québec, mais il a fait honneur à la région et est revenu avec la médaille d’argent (photo: gracieuseté – Jeux du Québec, délégation des Laurentides).
Louis-Édouard Cossette a eu affaire à des adversaires de taille lors des jeux du Québec, mais il a fait honneur à la région et est revenu avec la médaille d’argent (photo: gracieuseté – Jeux du Québec, délégation des Laurentides).

Enfin de retour dans la région après un séjour à Québec pour le bloc 1, première partie de cette 54e édition des Jeux du Québec, l’équipe du Centre Urbain et ses deux boxeurs qui ont fièrement représenté la région reprend son souffle et se remet de ses émotions.

Pour la boxe, la compétition se tenait du 2 au 4 mars derniers à Québec. Malgré l’incendie du domicile de l’entraîneur-chef René Gratton et quelques problèmes de santé qui ont rodé autour d’eux, c’est avec détermination que M. Graton et l’entraîneuse Stephany Carruthers se sont rendus sur place pour accompagner leurs deux jeunes athlètes en boxe olympique pour leur compétition.

Seulement trois jeunes boxeurs sont sélectionnés parmi toutes les Laurentides, afin de représenter leur région aux Jeux du Québec, et ce sont deux boxeurs de Mont-Laurier qui ont eu l’honneur d’être sélectionnés pour vivre cette l’expérience.

Lévy Ducharme et Louis Édouard Cossette

Le jour un, Lévy Ducharme compétitionnait contre un adversaire de taille. Un jeune homme avec plus de sept combats à sa fiche, alors que Lévy en était à son troisième seulement. À son arrivée, Lévy cumulait un combat de boxe et une exhibition en kickboxing fait à Mont-Laurier lors du Gala bénéfice de janvier dernier. Lors de son combat, Lévy n’a pas eu froid aux yeux. Il a affronté avec acharnement son adversaire plus expérimenté et lui a même donné du fil à retordre. «Ce fut un très beau combat malgré sa défaite et son adversaire ne l’a pas eu facile pour autant», a raconté Stephany Carruthers.

Lors de la deuxième journée, c’était au tour de Louis-Édouard Cossette d’affronter son adversaire pour tenter de se tailler une place en finale. Affrontant un adversaire beaucoup plus expérimenté lui aussi, Louis-Édouard en était à son neuvième combat ce soir-là. Le jeune homme a remporté ce combat avec une décision partagée, mais bien méritée. Il affrontait Vaik Aubé de Val-d’Or. Cette victoire l’a mené tout droit vers la finale des Jeux du Québec.

Au cours de la troisième et dernière journée de compétition, Louis-Édouard a livré toute une performance en finale avant d’être arrêtée par l’arbitre pour ce qu’on appelle un arrêt préventif. Les juges sont très sévères pour ce qui est des combats concernant des mineurs, afin de veiller sur leur sécurité.

Louis-Édouard revient dans la région la tête haute malgré la défaite en finale contre Isaac Pelland de Lanaudière (même adversaire que Lévy). Il est de retour avec la médaille d’argent de la 54e édition des Jeux du Québec, mais aussi avec une fierté d’avoir combattu contre des jeunes plus expérimentés et un bagage qui l’a fait grandir.

«On est très fiers de nos jeunes. Moi, étant celle qui les a entraînés à parti à zéro, je suis fière de mes athlètes, de leur courage et de leur détermination. Je suis fière de chacune de leur performance. C’est un travail d’équipe exceptionnel. On a la chance de travailler tous ensemble, René (entraîneur-chef et propriétaire de centre URBAIN) et moi, ainsi que de travailler avec des jeunes bourrés de talent avec un avenir devant eux.»

– Stephany Carruthers, entraîneuse

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel