Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
28 février 2019

À l’aube des séries dans la LHSAO

Survol de la saison régulière des Montagnards

Kathleen Godmer , journaliste

Après avoir conservé la première place tout au long de la saison régulière, les Montagnards s’apprêtent à rembarquer sur la glace pour les séries (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Après avoir conservé la première place tout au long de la saison régulière, les Montagnards s’apprêtent à rembarquer sur la glace pour les séries (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Suite aux championnats de la fin de saison régulière, les Montagnards sont à la tête du classement. Position qu’ils ont maintenue tout au long de la saison puisque, dès le départ, c’était leur objectif principal. Avec, en tête, de remporter les premiers championnats et les premières séries, l’organisation a su mettre en place une équipe solide.

L’organisation du M compte beaucoup de gens impliqués qui ne ménagent pas leurs efforts pour contribuer à la réussite de l’équipe, que ce soit au niveau des commanditaires, du marketing ou directement au niveau du hockey.

«On a une grosse équipe, ce qui nous a permis de faire une structure en partant pour pouvoir mieux s’occuper de l’aspect hockey par la suite. Ce qu’on répète depuis le début c’est le mot passion. On fait ça par passion», a raconté Dominic Bell, directeur général de l’équipe.

Au camp d’entrainement, ce sont 54 gars passionnés de hockey qui se sont donnés à fond pour intégrer l’équipe et se joindre à une nouvelle aventure sans savoir où cela mènerait. Au jour un du camp, l’organisation s’est rapidement rendue compte que les décisions seraient difficiles à prendre. Une fois l’équipe formée, on a pu constater, en début de saison, que l’équipe serait forte et probablement en avance sur les équipes adverses.

Les Montagnards ont donc commencé la saison en force et les points amassés à ce moment leur ont permis de d’installer une bonne avance qui a été maintenue au fil du temps.

«Dans une saison, il y a des hauts et des bas. On a vécu un bas juste avant la fin de la saison. On a senti qu’il y avait de la tension et un désir de s’en sortir. Pour nous, c’est un beau signe à l’approche des séries», a affirmé M. Bell.

Changements

Beaucoup de changements se sont produits durant la saison au sein des différentes équipes. Les Montagnards sont probablement l’équipe la plus constante qui a gardé son noyau de départ. Malgré tout, il y a eu quelques changements, échanges, et nouvelles signatures. Le directeur général expliquait que ce n’est pas toujours facile d’annoncer certains changements aux joueurs, mais pour le bien de l’équipe, il le faut et ça devient motivant de voir que l’équipe se construit toujours en s’améliorant.

«On a quand même fait peu de mouvements parce qu’au départ, on avait une bonne idée de ce qu’aurait l’air notre équipe, et dès le début on savait pas mal qui jouerait où et ça n’a presque pas bougé» a expliqué M. Bell.

Chacun son rôle

L’équipe se démarque par sa profondeur tant à l’attaque qu’en défensive et au niveau des gardiens de but. Chacun est conscient du rôle qu’il a à jouer et le remplit bien. Avec 30 contrats de signés sur lesquels environ 27 gars peuvent jouer à chaque matchs, c’est parfois difficile de faire des choix pour savoir qui jouera ou ne jouera pas. Pour l’organisation, le souci est d’être juste et de ne pas créer de frustration dans la chambre des joueurs.

Un des joueurs ayant le mieux rempli son rôle est assurément Jasmin Duguay, nommé capitaine en début de saison. Tout au long de la saison, il a fait un travail incroyable et s’est démarqué autant en offensive qu’en défensive. Il ne faut pas oublier aussi Michaël Mantha qui est en première place au classement des joueurs et Bryce Luker qui domine chez les gardiens.

L’équipe compte plusieurs bons leaders, ce qui est un plus puisqu’entre eux, les joueurs sont capables de se motiver.

L’équipe d’entraîneurs

Formée d’Éric Bruneau, Pierre Millaire, Patrice Millette et Dominique Bell, les Montagnards peuvent compter sur une équipe d’entraîneurs solide et dévouée. Dès le départ, l’organisation avait pleine confiance en Éric Bruneau, qui avait fait ses preuves avec d’autres équipes par les années passées, et qui a été nommé entraineur-chef.

«Ce qui est le fun dans notre équipe d’entraîneurs c’est qu’il n’y a pas de «yes-man». On se met au défi les uns les autres, on discute beaucoup et quand on prend une décision, tout le monde se rallie et pousse dans le même sens», a mentionné M. Bell.

Les séries

Le premier match pour les Montagnards sera le 2 mars prochain, à domicile. Ils se prendront contre les gagnants de la première ronde qui a lieu entre la 4e et 5e position. Ce sera un 3 de 5 demi-finales et si les Montagnards passent à travers ça, ce sera un 4 de 7 pour la finale.

Pratiques et activités de groupes sont donc au programme pour le M d’ici le début des séries.

«Je ne sais pas si vous réalisez, mais a 27, 28, 30 ans, rembarquer dans du hockey compétitif, recevoir des mises en échec, les batailles, faire de la route, c’est quelque chose. Les gars ont passé à travers la saison.» – Dominic Bell, directeur général

«Je ne veux offusquer personne, mais quand on regarde dans la ligue, le talent, équipe par équipe, on est peut-être l’équipe la moins talentueuse, mais on a gagné le championnat et on s’en va dans les séries avec ça.» – Dominic Bell, directeur général

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel