Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
18 février 2019

Élizabeth Brisebois

À la poursuite de son rêve

Kathleen Godmer , journaliste

Élizabeth Brisebois (photo: gracieuseté).
Élizabeth Brisebois (photo: gracieuseté).

Élizabeth Brisebois a commencé à patiner, à Mont-Laurier, avec les Ailes d’argent et elle y a évolué pendant plusieurs années. Pour ses études au cégep, elle a dû s’exiler à St-Jérôme afin d’y faire sa technique d’éducation à l’enfance. Elle a 19 ans et son rêve est d’aller aux Championnats canadiens.

Elle est une jeune femme déterminée, très compétitive et sérieuse. L’inscription dans son équipe de Mirabel s’est faite en avril, l’an passé, et elle a dû se rendre trois fois semaine à Laval, d’avril à mai, pour ses pratiques.

«Élizabeth s’est trouvé un emploi dans une garderie à Mirabel, où elle a travaillé tout l’été dernier. Elle travaillait à temps plein, tout en continuant à s’entraîner trois fois par semaine. Elle doit faire aussi du hors glace et surveiller son alimentation pour être en forme», a expliqué sa mère, Janick Leclerc.

Il n’y a pas longtemps, la jeune athlète a subi une commotion cérébrale et une entorse à la cheville qui l’ont contrainte à laisser sa place pour les deux dernières compétitions, mais elle devrait être en forme pour participer aux Championnats canadiens.

«Beaucoup de sacrifices»

«Élizabeth a fait beaucoup de sacrifices pour atteindre ce niveau. Elle a aussi participé à plusieurs levées de fonds cet été, pour amasser des sous pour ses compétitions qui sont dispendieuses», a précisé sa mère.

Pour continuer, la patineuse devra changer de catégorie à cause de son âge. Elle devra être dans une catégorie plus forte qui demande de seulement faire du patin, mais selon les confidences de sa mère, Élizabeth n’est pas prête à laisser ses études.

Avec son équipe, les Éclypses de Mirabel, Élizabeth participera aux prochains Championnats canadiens de patinage synchronisé dans la catégorie intermédiaire. Ceux-ci se tiendront du 22 au 24 février prochain à Waterloo en Ontario. Famille et amis lui souhaitent la meilleure des chances et sont convaincus que malgré les blessures, ses efforts porteront fruit.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel