Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
15 février 2019

Sécurité routière

Il y a eu neuf collisions mortelles sur le territoire en 2017-2018

Simon Dominé , Rédacteur en chef

Malgré un nombre de collisions relativement stable dans la MRC, celles où l’on dénombre des morts ou des blessés sont plus élevées que dans les dernières années (photo: archives – Code Rouge Mont-Laurier).
Malgré un nombre de collisions relativement stable dans la MRC, celles où l’on dénombre des morts ou des blessés sont plus élevées que dans les dernières années (photo: archives – Code Rouge Mont-Laurier).

Ce n’est pas le triste bilan de 2013-2014 (16 collisions mortelles), mais quand même: en 2017-2018, il y a eu neuf collisions mortelles dans la MRC d’Antoine-Labelle, comme le révèle le rapport annuel d’activités 2017-2018, la Sûreté du Québec (SQ).

Selon le rapport (qui couvre la période du 1er avril 2017 au 31 mars 2018), les collisions qui entraînent la mort d’automobilistes sur le réseau routier des Hautes-Laurentides «affichent une augmentation de trois collisions soit 50% de plus par rapport à l’année précédente. Cette détérioration est en opposition avec la tendance observée pour les trois années précédentes de ce type de collisions».

Il y a cinq ans, on avait dénombré 16 collisions mortelles. Entre 2014 et 2017, ces chiffres avaient baissé à six, sept et six de nouveau.

«Plusieurs opérations dans les secteurs névralgiques de la MRC sont planifiées quotidiennement et réalisées afin qu’à long terme l’évolution de ce type de collision suive une tendance à la baisse», assure la SQ.

Les collisions avec blessés légers et blessés graves sont également à la hausse par rapport aux années passées. En fait, l’année 2017-2018 est celle où l’on enregistre les moins bons résultats en cinq ans.

Ainsi, la SQ fait état de 11 collisions avec blessés graves pour 2017-2018. Même constat pour les collisions avec blessés légers: on en a dénombré 182 dans la dernière année.

De manière générale, le nombre total de collisions (avec morts, blessés ou simplement matérielles) sur le territoire est relativement stable par rapport aux années précédentes. Il y en a eu 1 001 pour la période couverte par le rapport de la SQ.

Partager:

Simon Dominé , Rédacteur en chef

  • Courriel