Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
11 février 2019

Championnat canadien de Taekwondo

Mélanie Lacelle rapporte la médaille de bronze

Kathleen Godmer , journaliste

Mélanie Lacelle a concédé la victoire, mais revient tout de même avec une troisième place sur le podium (photo: gracieuseté – Laberge Taekwondo).
Mélanie Lacelle a concédé la victoire, mais revient tout de même avec une troisième place sur le podium (photo: gracieuseté – Laberge Taekwondo).

Lors du championnat canadien de Taekwondo, Mélanie Lacelle, de Laberge Taekwondo, a concédé la victoire, mais est tout de même revenue avec une troisième place. L’événement avait lieu le 9 février dernier au Complexe sportif Claude-Robillard à Montréal et regroupait les meilleurs athlètes du Canada qui tentaient d’obtenir le titre de champion canadien.

La combattante Mélanie Lacelle représentait le Québec dans la catégorie des - 67 kg, une catégorie où il y avait trois combattantes dont Mélissa Pagnotta, classée actuellement 10e mondiale et qui a participé aux Jeux olympiques en 2016.

Mélanie a commencé sa journée en apprenant le décès tragique de Britany Gareau, qu’elle connaissait très bien puisqu’elles travaillaient ensemble. Après beaucoup d’émotions et de larmes, la décision a été prise de quand même faire le premier combat et d’affronter une athlète de la Colombie-Britannique.

Le combat s’est très bien déroulé et Mélanie a combattu comme rarement au niveau national. Très bon combat où elle a contrôlé la distance et réussi à placer de beaux coups de pieds arrière. Elle a remporté la victoire avec un pointage de 13-8. À la suite du premier combat, Mélanie a eu beaucoup de difficultés à retrouver le focus, puisqu’elle était encore très bouleversée.

Mélanie avait toujours eu pour objectif d’affronter Mélissa Pagnotta. Après plusieurs minutes de réflexion, elle a décidé de vivre l’expérience sans regret et, malgré son manque d’énergie dû aux tristes circonstances, elle a combattu avec beaucoup de courage.

Grosse décision

Malgré toute la bonne volonté de Mélanie, Mélissa a rapidement pris une bonne avance. À la moitié de la deuxième ronde, voyant que le focus n’y était plus et que le combat devenait dangereux, la décision d’arrêter le combat a été prise.

Si le tournoi avait été un tournoi à simple élimination comme c’est le cas bien souvent, Mélanie aurait fini en deuxième place, mais c’était un tournoi à double élimination, donc elle devait affronter à nouveau l’athlète qu’elle avait battue au premier combat. À cause de la fatigue, des émotions et du stress, il fut décidé que le tournoi était terminé pour Mélanie, qui a concédé la victoire malgré le fait qu’elle était meilleure techniquement. Elle revient donc du championnat canadien avec une médaille de bronze, troisième au Canada.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel