Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
11 février 2019

Hockey

Dur week-end pour les Rapides

Kathleen Godmer , journaliste

À quelques matchs des régionaux, on espère le retour des blessés et on travaille à aller chercher des joueurs qui avaient quitté pour les études à l’extérieur afin d’avoir un coup de main pour les championnats et peut-être causer quelques surprises (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
À quelques matchs des régionaux, on espère le retour des blessés et on travaille à aller chercher des joueurs qui avaient quitté pour les études à l’extérieur afin d’avoir un coup de main pour les championnats et peut-être causer quelques surprises (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Cette fin de semaine, les Rapides disputaient deux matchs. Le premier se tenait le 9 février à Ferme-Neuve, au Centre sportif Ben Leduc. La partie contre les Gladiateurs s’est terminée par une défaite de 5 à 2. Le lendemain, les Rapides étaient à Mirabel pour affronter les Monarques et ce fut pour eux une autre défaite de 6 à 1.

Enchantés de jouer à Ferme-Neuve, le samedi, devant plus d’une centaine de personnes, les Rapides ont tout de même dû céder la victoire. Ne jouant qu’avec deux lignes à cause de plusieurs joueurs blessés et absents, l’ampleur de la tâche est énorme. «Avec dix joueurs, quand tu joues des 20 - chrono, ce n’est pas facile», a affirmé l’entraîneur, Christian Meilleur.

La situation n’est pas facile et dure déjà depuis quelque temps. Le moral des joueurs commence à s’en ressentir. On prévoit le retour de deux joueurs pour la semaine prochaine et on espère que ça fera une différence.

«Je manque d’effectifs»

«Je sais que je me répète, mais j’ai beaucoup de blessés. Je manque d’effectifs. Un club de région comme nous, quand il manque cinq ou six joueurs, la profondeur n’est pas très bonne», a expliqué Christian Meilleur.

Le même scénario s’est reproduit le lendemain à Mirabel. Le manque d’effectif et la route ont fait en sorte qu’une autre défaite a conclu la partie.

«On arrive là devant 20 joueurs et on est seulement dix, c’est dur pour les gars», a raconté M. Meilleur. Malgré tout, on cherche des solutions et on travaille fort. À Mirabel, l’équipe avait fait appel à un joueur remplaçant, Nicolas Ouellette, qui a connu un très bon match malgré la défaite.

«Les deux nouveaux de Tremblant, les petits Pearson, se sont démarqués lors du match de samedi. Par contre, le dimanche, Cameron s’est blessé. Il a reçu un lancer sur un pied le samedi. Oui, j’ai quelques joueurs qui se démarquent, mais à dix joueurs, ce n’est pas que les gars ne travaillent pas, c’est qu’à un moment donné, ils manquent de souffle et deviennent épuisés», a mentionné l’entraineur.

«Un club de région comme nous, quand il manque cinq ou six joueurs, la profondeur n’est pas très bonne.» – Christian Meilleur, entraîneur des Rapides

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel