Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
6 février 2019

Accident de travail mortel à Mont-Laurier

«C’est un choc pour tout le monde»

Simon Dominé , Rédacteur en chef

Un homme est décédé et un autre a été blessé dans un accident de travail à l’usine Uniboard de Mont-Laurier (photo: Simon Dominé – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Un homme est décédé et un autre a été blessé dans un accident de travail à l’usine Uniboard de Mont-Laurier (photo: Simon Dominé – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Un homme de 69 ans a perdu la vie dans un accident de travail le 5 février dans la cour de l’usine d’Uniboard, à Mont-Laurier. Un autre homme de 50 ans a été blessé. «C’est un choc pour tout le monde», a réagi le président et chef de direction d’Uniboard Canada, James N. Hogg.

D’après les premières informations dévoilées par l’agent Stéphane Tremblay, du Service des communications de la Sûreté du Québec (SQ), l’accident serait survenu à 15h45. «Les deux victimes marchaient à l’extérieur de l’usine lorsqu’elles ont été happées par une chargeuse», a précisé le policier. Cette dernière «aurait circulé» sur les deux hommes. Sous le choc, le conducteur de la chargeuse a été conduit à l’hôpital.

Rejoint au téléphone par Le Courant le lendemain matin, M. Hogg a commenté l’accident: «Ça s’est passé hier après-midi à l’usine de Mont-Laurier. Le contracteur a été frappé par une chargeuse, qui n’était pas opérée par Uniboard mais par un autre contracteur. Un des contracteurs qui a été frappé est décédé plus tard à l’hôpital. À ce stade-ci, on ne peut rien dire sur la raison pour laquelle l’accident est arrivé, (…). C’est très tragique, très triste pour la famille du contracteur. Les deux autres personnes sont encore en soin médicaux, mais ne sont pas en danger selon nos informations».

La CNESST fera enquête

Le sergent Marc Tessier, du Service des communications de la SQ, n’a pas dévoilé le nom de la victime, mais selon nos informations, il s’agirait de Gilles Lussier, de Mont-Laurier.

D’après le sergent Tessier, rien n’indique qu’un élément criminel soit en cause dans cet accident. C’est sur ce volet que la SQ fait enquête. En parallèle, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a été saisie du dossier et mènera aussi enquête.

«On va voir ce qu’ils vont constater, ce qu’on peut faire de mieux pour éviter que quelque chose de si tragique se répète», a déclaré le président d’Uniboard Canada, qui a fait le déplacement. «Je suis présentement à Mont-Laurier et oui, c’est un choc pour tout le monde, a-t-il ajouté. Les personnes impliquées sont des personnes connues (…). C’est le facteur humain en premier qui touche le monde. Je suis avec Uniboard depuis 15 ans. (…), c’est le premier accident mortel. Je ne peux pas répondre dans le long passé. Uniboard Mont-Laurier, ça existe depuis 1986. Je ne peux pas reculer jusque-là, mais dans les derniers 20 ans, il n’y a pas eu d’accidents aussi graves, de loin.»

James N. Hogg, président et chef de direction d’Uniboard Canada n’a pas souvenir d’un accident aussi grave sur le site de Mont-Laurier depuis qu’il est à la tête de l’entreprise (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

«C’est sur nos terrains, mais ce ne sont pas nos employés.» – James N. Hogg, président et chef de direction d’Uniboard Canada

Galerie de photos

Partager:

Simon Dominé , Rédacteur en chef

  • Courriel