Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
27 décembre 2018

À l’école Saint-Rosaire de Nominingue

Une enseignante de métal accueille les élèves

Ronald McGregor - Info Nord , journaliste

Le sculpteur de Nominingue Richard D. Gagnon devant sa statue «À l’école» et quelques élèves accompagnés d’une enseignante derrière eux (photo: Ronald McGregor – L’Information du Nord).
Le sculpteur de Nominingue Richard D. Gagnon devant sa statue «À l’école» et quelques élèves accompagnés d’une enseignante derrière eux (photo: Ronald McGregor – L’Information du Nord).

Le sculpteur nomininguois Richard D. Gagnon est passé par l’école Saint-Rosaire pour présenter aux élèves sa sculpture de métal «À l’école». La petite histoire derrière cette œuvre.

Les élèves de la maternelle à la sixième année ont appris beaucoup de choses sur la démarche de l’artiste qui possède son atelier dans le village depuis deux ans: le matériau qu’il privilégie et l’art de son métier. Richard D. Gagnon a par la suite répondu aux questions du journal devant un modèle réduit de l’œuvre afin d’illustrer ses propos.

La statue salue

Que représente la statue au juste? «Avant tout, c’est un hommage aux enseignantes. C’est l’accueil, l’accompagnement, l’enseignement.» Voilà pourquoi les bras de la statue sont grands ouverts. «Ce que j’ai dit aux élèves, c’est que quand vous arrivez, elle vous dit bonjour, quand vous partez, elle vous salue.»

Le sculpteur de cœur et de passion a aussi arrêté le choix des couleurs. «L’idée m’est venue d’associer ces couleurs qui représentent les enfants et les jeux, soit l’orange et le jaune.» Une enseignante lui a ultérieurement confié que son choix représentait le coloris que l’on retrouve un peu partout dans la Commission scolaire. Un hasard.

La sculpture à l’extérieur, sur le stationnement de l’école, a été conçue il y a près de deux ans. «J’avais remarqué qu’à l’école il n’y avait pas de sculpture, d’objet d’art. Alors je me suis dit que ça pouvait les intéresser. J’ai fait la sculpture à l’automne 2017 et je l’ai apportée à la direction de l’école.»

La suite, on la devine: des demandes sont acheminées ici et là, à la Municipalité et à la Commission scolaire Pierre-Neveu. M. Gagnon ne savait pas à cette époque que des travaux de réaménagement de la cour d’école étaient sur le point de se réaliser: c’est le moment idéal pour présenter son œuvre. «Elle est en acier. Le modèle est parfait pour montrer aux jeunes, car on voit les soudures, l’acier à l’état brut. Celle qui est installée à l’extérieur depuis le 23 août dernier est démontable. Si jamais on veut l’installer ailleurs, c’est possible, car au lieu des soudures, il y a des boulons et des écrous.»

Artiste occupé

Richard D. Gagnon n’est pas un novice dans la sculpture. Il en fait depuis 33 ans. Ce qui au départ était un passe-temps est vite devenu une passion. C’est à la suite d’un concours à Ahuntsic, où il a obtenu un prix, que la flamme s’est allumée. Depuis, il est de nombreux symposiums et expositions. Les gens peuvent d’ailleurs admirer une œuvre à l’extérieur de la maison de la culture Saint-Faustin. Enfin, on peut visiter le répertoire des artistes de la MRC d’Antoine-Labelle pour le connaitre davantage ou encore la page du répertoire des membres du Conseil de la Sculpture du Québec.

Partager:

Ronald McGregor - Info Nord , journaliste

  • Courriel