Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
27 décembre 2018

Hockey Senior A

Les Montagnards en plein contrôle

Renaud Gilraldeau

Malgré leurs très bons résultats, les Montagnards vont devoir redoubler d’ardeur pour conserver leur première place dans la LHSAO, car les autres équipes s’aguerrissent et de nouvelles formations pourraient bientôt se joindre à la ligue (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Malgré leurs très bons résultats, les Montagnards vont devoir redoubler d’ardeur pour conserver leur première place dans la LHSAO, car les autres équipes s’aguerrissent et de nouvelles formations pourraient bientôt se joindre à la ligue (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Les Montagnards de Mont-Laurier trônent au sommet de la Ligue de hockey Senior A de l’Outaouais (LHSAO). Est-ce que l’équipe saura maintenir le rythme? Le Courant s’est entretenu avec Dominic Bell, directeur général, afin de dresser un bilan de la première moitié de saison.

Malgré sa fiche de 11 victoires en 14 rencontres, le directeur général Dominic Bell demeure prudent: «Il y a des équipes qui cognent à la porte, qui veulent nous rejoindre. Plus la saison avance, plus les victoires sont difficiles à aller chercher», déclare-t-il d’emblée.

Il donne en exemple, notamment, les matchs serrés contre le Comets de Fort-Coulonge ainsi que les récents ajouts faits par les Forestiers. Les Forestiers ont d’ailleurs retenu les services de Benoît Beauchamp, qui avait prêté main-forte aux Montagnards durant leur camp d’entraînement. «Les équipes s’adaptent, on doit s’assurer de ne pas se faire dépasser et continuer à travailler fort», ajoute le directeur général.

Manque de glace

Le directeur général avoue ne faire aucune pratique avec son équipe, une situation qui pourrait profiter aux autres équipes de la ligue. Non pas que les Montagnards veuillent laisser une chance à ses adversaires, c’est plutôt que l’équipe doit composer avec l’horaire très chargé des arénas de la région. Le temps de glace disponible ne permet pas aux Montagnards de faire de pratiques sur glace: «Nous ne pouvons pas faire de pratiques parce qu’il n’y a pas plus de temps de glace de disponible pour nous. Les arénas sont très populaires dans la région, nous devons donc faire nos ajustements durant les matchs», ajoute Dominic Bell.

Une ligue qui s’établit

Le directeur général est satisfait de la ligue qui avait établi comme objectif d’offrir des jeux de qualité pour contrer la réputation plutôt dure du hockey sénior: «On savait qu’il y aurait des batailles d’intensité, mais on pense qu’on a une ligue propre. Personne n’a de “goon” attitré. Tous les joueurs sont-là pour jouer au hockey», déclare-t-il à ce sujet.

Il ajoute que les règlements de la ligue sont assez stricts pour empêcher les situations de dégénérer. Selon lui, l’avenir de la ligue est prometteur grâce à la qualité du spectacle. Malgré les déboires des Bandits de Cumberland, le reste de la ligue est en bonne santé selon Dominic Bell.

Après une longue pause durant le temps des fêtes, les Montagnards seront de retour au Centre sportif Jacques-Lesage le 4 janvier 2019 à 20h30 alors qu’ils recevront la visite de leurs grands rivaux, les Forestiers de Maniwaki.

«Nous sommes vraiment fiers de la réponse de la population qui vient nous encourager depuis le début. Pour eux, nous allons nous assurer d’entreprendre 2019 en force», conclut Dominic Bell.

«Plus la saison avance, plus les victoires sont difficiles à aller chercher.» – Dominic Bell, directeur général des Montagnards de Mont-Laurier

Partager:

Renaud Gilraldeau