Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
19 décembre 2018

Comité aviseur VHR du CLD

Des sommes allouées pour plusieurs projets

Kathleen Godmer , journaliste

Plusieurs projets ont été retenus par le comité aviseur VHR (photo: Pixabay).
Plusieurs projets ont été retenus par le comité aviseur VHR (photo: Pixabay).

Lors du conseil des maires qui a eu lieu le 28 novembre dernier, le comité aviseur VHR du Centre local de développement (CLD) de la MRC d’Antoine-Labelle a présenté une recommandation concernant différents projets de réfection et de mise à niveau, recommandation qui a été approuvée par le conseil.

La MRC reconnaît l’importance du réseau VHR sur son territoire. C’est pour que des actions soient entreprises au niveau du maintien, de l’entretien et de l’amélioration du réseau, en vue d’une occupation optimale de la part des citoyens du territoire, mais également en vue du développement touristique, qu’elle délègue cette compétence au CLD d’Antoine-Labelle.

Dans cette optique, le CLD a mis sur pied un comité aviseur VHR. Le mandat du comité, étant non décisionnel, est de donner des conseils, communiquer en temps réel les informations pouvant avoir un impact sur l’industrie, ou faire des recommandations en lien avec les différentes actions prévues dans la planification stratégique VHR. De plus, il a le mandat d’appuyer les clubs dans leurs demandes de contributions aux différentes instances.

Formé d’élus, de motoneigistes, de quadistes, d’hôteliers, de pourvoyeurs et de personnes ressources de la MRC et du CLD, le comité a pour mission, par sa bonne compréhension des enjeux, de mettre à contribution son expertise afin que la région réalise sa vision qui est de devenir la destination no.1 pour le quad et la motoneige.

La mise sur pied du comité se veut également une réponse à l’enjeu 2 de la Planification stratégique pour l’essor économique de la MRC, qui est l’optimisation des infrastructures. L’objectif est donc d’augmenter la qualité des accès physiques au territoire.

Projets retenus

Les différents clubs VHR concernés ont été informés de la nouvelle le 7 décembre dernier. Les projets retenus comme recommandé par le comité aviseur, visent à améliorer des problématiques d’infrastructure et de sécurité.

Ces problématiques créent des incidences sur la fréquentation du réseau par les motoneigistes et les quadistes, ainsi que sur la fluidité de la circulation et sur l’occupation des sentiers.

Les projets retenus sont les suivants: le Pont Rivière du Sourd à Notre-Dame-du-Laus (fermeture par le MERN – renouvellement d’infrastructure), la côte et le sentier du Lac François à Kiamika (cas de sécurité – sentier partagé entre quadistes et motoneigistes, améliorations requises), le Pont Ruisseau Froid à La Macaza (fermeture par le MERN – renouvellement d’infrastructure), la côte du Lac L’équerre à Notre-Dame-du-Laus (cas de sécurité sur le réseau Quad), le Pont Major à Ferme-Neuve (fermeture par le MERN – renouvellement d’infrastructure) et le Pont Papineau à Mont-Laurier (fermeture par le MERN – cas de sécurité, pont trop étroit).

C’est sous forme de formulaire de demandes que les clubs devaient acheminer leur projet avant le 30 septembre dernier. C’est à l’aide d’une grille d’évaluation que le comité peut analyser les demandes et déterminer les priorités à soumettre au conseil de la MRC.

Répartition

Le conseil des maires, ayant pris connaissance de la recommandation du comité, a accepté la répartition des sommes réservées aux projets jugés prioritaires et a autorisé le CLD à verser 40 000$ en provenance du fonds de développement des territoires (FDT).

Le CLD puisera également une somme de 33 050$ via le Fonds de promotion et de développement touristique. Le montant total qui sera investi est de 73 050$.

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel