Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
14 décembre 2018

Ferme-Neuve

Un homme d’affaires accusé d’agressions sexuelles

Gilles C. Poirier , pigiste judiciaire

Un homme de Ferme-Neuve est attendu au Palais de justice de Mont-Laurier en février prochain, afin d’y répondre à des accusations d’agression sexuelle (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Un homme de Ferme-Neuve est attendu au Palais de justice de Mont-Laurier en février prochain, afin d’y répondre à des accusations d’agression sexuelle (photo: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Le dossier de l’homme d’affaires accusé le 26 mars 2018 au Palais de justice de Mont-Laurier de divers délits sexuels est revenu devant le tribunal le 3 décembre 2018 pour fixer son enquête préliminaire au 27 février 2019.

Selon les chefs d’accusation, il aurait commis des délits à caractère sexuel sur deux adolescentes.

Dans un premier cas, il aurait, entre les mois d’août 1997 et d’août 2001, à des fins d’ordre sexuel, touché une partie du corps de l’adolescente et incité l’adolescente à le toucher. Il aurait également, durant cette même période, agressé sexuellement l’adolescente.

Il aurait aussi, entre les mois de septembre 1994 et septembre 2000, à des fins d’ordre sexuel, touché une partie du corps d’un autre enfant âgée de moins de 14 ans.

Il est représenté dans cette cause par Me Jean-Pierre Rancourt, un criminaliste très médiatisé.

L’accusé a choisi de subir son éventuel procès devant juge et jury.

Peine

S’il est reconnu coupable, l’accusé s’expose à une peine d’emprisonnement maximale de dix ans. Si les délits reprochés s’étaient produits après 2015, la peine maximale aurait été de 14 ans.

Partager:

Gilles C. Poirier , pigiste judiciaire

  • Courriel