Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
30 novembre 2018

Option théâtre de la Polyvalente Saint-Joseph

Les élèves travaillent fort

Kathleen Godmer , journaliste

Les élèves pratiquent très fort sous la supervision de leur enseignant (photo: Kathleen Godmer-Le Courant des Hautes-Laurentides).
Les élèves pratiquent très fort sous la supervision de leur enseignant (photo: Kathleen Godmer-Le Courant des Hautes-Laurentides).

Pour une sixième année, les élèves de l’option théâtre de la Polyvalente Saint-Joseph présenteront, en décembre prochain, leur traditionnelle pièce de Noël. Cette année, c’est Peter Pan adapté version Noël que proposent les jeunes comédiens qui travaillent d’arrache-pied pour être parfaits lors de la première.

Fidèles à la tradition, les 18 élèves de quatrième et cinquième secondaire joueront d’abord et avant tout pour les enfants. En effet, six représentations auront lieu en journée, les 12, 13 et 14 décembre prochains, et encore une fois, toutes les écoles primaires de la commission scolaire se déplaceront pour assister au spectacle.

Les grands enfants ne sont pas pour autant laissés de côté puisqu’on a prévu pour eux une représentation le 13 décembre à 18h30.

La pièce dure environ 45 minutes et promet de transporter tout le monde dans un univers fantastique où une fois de plus, les héros sauveront Noël

De nouveaux défis

Au grand plaisir des élèves, l’enseignant Louis-Jean Pelletier est là pour les diriger. «Oui j’avais annoncé que j’arrêtais et je ne suis ici que jusqu’à la fin décembre. Après les Fêtes, je prends une demie sabbatique et l’an prochain, ce sera autre chose», a expliqué l’enseignant.

Il se disait aussi très heureux d’avoir, encore une fois, Mélanie Lucas comme assistante. «Avec Mélanie, qui a trois ans d’étude en mise en scène, ça fait toute une différence. Elle apporte vraiment une vision plus professionnelle et créative. Elle a des idées incroyables et cette année, les punchs visuels qu’elle a proposés sont géniaux», racontait-il.

On relève de nouveaux défis cette année. En plus d’adapter un conte populaire pour en faire une histoire en lien avec Noël, tous les jeunes se produisent sur scène. Avec la formation de petits comités, ils ont aussi travaillé sur les différents aspects de la scénographie.

On verra donc de surprenants décors, dont un majestueux bateau. «Contrairement aux autres années où on avait un décor fixe, cette fois, il change à toutes les scènes. On a décidé que ce serait évolutif. Ça augmente le travail, mais ça apporte un beau défi. En plus, on joue sur plusieurs niveaux. Je pense, entre autres, à un combat entre les pirates et les Enfants Perdus qui se fait sur une plate-forme… C’est vraiment différent» a précisé M. Pelletier.

On a aussi mis l’accent sur une incroyable trame sonore qui vient appuyer l’émotion à certains moments stratégiques. De plus, les jeunes sortent de leur zone de confort en acceptant de chanter et même de danser sur des chorégraphies de Mélanie Lucas et d’une des élèves, Angélique Foisy.

Oui, on chantera des chansons du temps des Fêtes, certaines resteront traditionnelles, d’autre proposent une version revisitée, on aura même droit à une composition et a une prestation au piano. Autre belle surpris, on a annoncé que le rôle du Père-Noël est interprété par le talentueux Gilles Ouimet.

«La pièce propose un retour dans l’enfance du Capitaine Crochet, qui petit avait écrit au Père-Noël… Peut-être qu’on va comprendre des choses.» —Louis-Jean Pelletier, enseignant

La gang de l’option théâtre est impatiente de présenter sa pièce (photo: Kathleen Godmer-Le Courant des Hautes-Laurentides).

Galerie de photos

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel