Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
29 novembre 2018

Aventure des métiers

On planifie l’avenir à la polyvalente

Kathleen Godmer , journaliste

 Stéphane Lapointe de l’UQAT était prêt à recevoir les jeunes et répondre à leurs questions (photo: Kathleen Godmer-Le Courant des Hautes-Laurentides).
Stéphane Lapointe de l’UQAT était prêt à recevoir les jeunes et répondre à leurs questions (photo: Kathleen Godmer-Le Courant des Hautes-Laurentides).

Afin d’informer les élèves sur différents métiers et choix de carrière, la Polyvalente Saint-Joseph de Mont-Laurier a tenu, le 27 novembre dernier, sa journée Aventure des métiers. Institutions scolaires, entreprises, corps de métiers et conférenciers se sont donné rendez-vous au bénéfice des jeunes.

Ce qu’il faut retenir- La journée Aventure des métiers est une initiative indépendante de la Polyvalente qui a pour but d’informer les élèves des options qui s’offrent à eux sur le plan scolaire et sur les possibilités de carrières.

- Ce sont près de 40 exposants et 100 conférenciers qui étaient présents tout au long de la journée pour expliquer les programmes et formations qui sont offerts dans leurs établissements. Certains se sont déplacés d’aussi loin que l’Abitibi et Montréal.

- Selon Patrice Coursol, conseiller en formation à la Polyvalente St-Joseph et membre du comité organisateur, 500 élèves de secondaire 4 et 5 ainsi que du Centre Chris-Roi avaient accès à l’ensemble des activités proposées, mais au total ce sont les 1 400 élèves de tous les niveaux qui pouvaient visiter les kiosques.

Ce qu’ils ont dit- «Je suis venue m’informer au kiosque du Cégep de Mont-Laurier parce que je suis en secondaire 5 et je veux aller en soins infirmiers. Je ne sais pas si je veux étudier ici ou ailleurs, mais je prends de l’information, car ici je serais plus près de la maison.»—Ariane Massé, élève de secondaire 5

- «On vient rencontrer les élèves pour leur parler des différentes formations qui sont offertes au Centre de formation professionnelle de Mont-Laurier. On a un kiosque et une dizaine de profs qui font des conférences pour donner de l’information.»—Éric Thomson, conseiller en communication au CFP Mont-Laurier

- «On est ici pour répondre aux étudiants. On propose à ceux qui n’ont pas terminé leur secondaire ou à ceux à qui il manque des cours de venir le faire avec nous. On est un outil de plus pour leur permettre d’avoir une belle carrière plus tard.»—Janick Deschatelets, conseillère en information scolaire et professionnelle au Centre Christ-Roi de Mont-Laurier

Faits saillantsUn autre objectif de la journée est de mettre les jeunes en contact direct avec des gens inspirants qui peuvent les conseiller dans le choix difficile d’un métier.

Que ce soit aux différents kiosques, lors des nombreuses conférences ou simplement en discutant avec toutes les personnes présentes, les élèves ont accès à de l’information, des conseils et des témoignages qui peuvent les aider à prendre des décisions pour leur avenir.

Les conférences proposaient de l’information sur différents programmes d’études par des établissements scolaires, mais aussi des témoignages d’un médecin, d’un vétérinaire, d’un menuisier, d’un électricien, entre autres, qui venaient parler de leur réalité.

Cette année, des kiosques extérieurs étaient installés et présentaient aux jeunes des carrières comme la police montée de la sûreté du Québec, le Centre de formation du transport routier (CFTR) ou encore le CFP avec ses pelles mécaniques que les élèves pouvaient opérer.

La police montée de la Sûreté du Québec a suscité beaucoup d’intérêt (photo: Kathleen Godmer-Le Courant des Hautes-Laurentides).

Galerie de photos

Partager:

Kathleen Godmer , journaliste

  • Courriel