Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
7 novembre 2018

Hypersensoriel de Messmer

Un spectacle drôle et vraiment fascinant

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

Dans son spectacle Hypersensoriel, Messmer démontre qu’il peut influencer le subconscient en passant par un seul des cinq sens, soit la vue, l’odorat, l’ouïe, le goûter et le toucher (photo: Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Dans son spectacle Hypersensoriel, Messmer démontre qu’il peut influencer le subconscient en passant par un seul des cinq sens, soit la vue, l’odorat, l’ouïe, le goûter et le toucher (photo: Murielle Yockell – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Parmi tous ceux qui ont participé au test de sensibilité à l’hypnose, ils étaient une douzaine de spectateurs à venir rejoindre Messmer sur la scène de l’Espace Théâtre, le 1er novembre dernier à Mont-Laurier, certains les doigts encore collés ensemble par ce dernier. Grâce à ces courageux volontaires, le maître de l’hypnose a démontré, une fois encore, l’immense puissance du subconscient en mettant à profit les cinq sens.

Une fois tout ce beau monde aligné sur la scène, l’hypnotiseur les a amenés à tour de rôle à l’avant-scène pour les mettre dans une transe encore plus profonde. Un à un, les volontaires tombaient comme des mouches d’un simple toucher derrière la nuque ou d’un regard intense et au son de la voix de Messmer.

Un spectacle hilarant

La réaction des volontaires qui participaient aux mises en scène rocambolesques imaginées par Messmer, était absolument hilarante. Mis à part qu’ils se soient oxygénés bien à fond en se couvrant le nez et la bouche avec le soulier de leur voisin de scène, Messmer ne leur réservait rien de bien méchant. Ces derniers ont plutôt sauté, surfé, dansé, chanté et fêté durant leur transe.

L’expérience d’une volontaire

Guylaine en a vu de toutes les couleurs. De 57 ans, elle a fêté ses 18 ans sous l’influence de Messmer; ce qui lui a donné un sourire très épanoui. Parmi ses plus folles aventures, elle a médité avec un «À OUM» très profond et elle a surfé sur la musique des Bee Gees.

«Je suis tombée à l’eau, j’ai nagé jusqu’au bord, je suis remontée sur ma planche et j’ai recommencé à surfer.» Elle a terminé la soirée avec des amies (trois autres volontaires) dans un bar pour célébrer sa fête. Chaque verre (imaginaire) qu’elles prenaient les rendait de plus en plus saoules. Au même moment, tout près d’elles, une scène de jalousie se déroulait suivie d’un duel de break dancing.

«On a conscience de ce qui se passe, on est toujours là (sur la scène de l’Espace Théâtre), mais quand il pose des questions, ça ne sort pas comme on voudrait que ça sorte. Dans ma tête, j’ai conscience que j’ai 57 ans, mais lorsqu’il me posait la question, ça sortait que j’avais 18 ans», a confié Ghislaine qui paraissait, dans ces moments-là, assez déroutée. Même ressenti lorsque Messmer lui posait des questions sur ses enfants, sa conscience lui rappelait bien ses enfants, mais sans pouvoir faire des commentaires sur eux, elle se butait à un solide mur psychique: Messmer

Pour Marcel, la performance sur scène de sa conjointe l’a bien fait rire du début à la fin. Après 11 ans de fréquentation, il ne la reconnaissait presque plus. «Elle n’avait pas tout à fait la même personnalité», disait-il en riant de bon cœur.

Démystifier l’hypnose

Selon Messmer, 15 minutes d’hypnose équivalent à un bon cinq heures de sommeil. Tout au long de ses interventions, il explique le processus de l’hypnose et ce qui arrive à ses volontaires. Il en profite pour souligner les bienfaits thérapeutiques de l’hypnothérapie et autres techniques comme la sophrologie. «On peut guérir des dépendances, soigner des phobies et calmer des douleurs. Plusieurs de mes collègues utilisent l’hypnose auprès de leur cliente pour un accouchement sans douleur.»

C’est d’ailleurs le but qu’il s’est fixé en produisant des spectacles, soit celui de convaincre le plus de gens possible des bons fondements de l’hypnotisme et du magnétisme.

Partager:

Murielle Yockell , Journaliste-pigiste

  • Courriel