Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
12 septembre 2018

FC Mont-Laurier

Bilan d’une saison qui a largement dépassé les attentes

Alexandre Dubé , Journaliste

Les trois équipes du FC Mont-Laurier ont connu d’excellentes performances cet été, de quoi rendre Adam Constantineau, un des fondateurs de la toute première formation séniore masculine, très fier (photos: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Les trois équipes du FC Mont-Laurier ont connu d’excellentes performances cet été, de quoi rendre Adam Constantineau, un des fondateurs de la toute première formation séniore masculine, très fier (photos: archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Le FC Mont-Laurier sénior masculin a dominé en deuxième division, le FC Mont-Laurier sénior féminin a réussi son entrée dans le circuit de la Ligue de soccer Laurentides (LSL) et le FC U11 n’a subi aucune défaite à sa première saison. Voici le bilan de la campagne 2018 des trois formations du FC Mont-Laurier.

Adam Constantineau, un des joueur et directeur administratif du FC Mont-Laurier, confiait au Courant en mai dernier que la saison 2018 s’annonçait très prometteuse et il aura eu raison, alors que les trois formations lauriermontoises ont connu d’impressionnants résultats tout au long de l’été.

Deux équipes, une séniore féminine et une U11, venaient se joindre cette année à l’équipe séniore masculine dans la famille du bleu-blanc-vert et, bien qu’elles en étaient à leur première campagne, elles ont su bien représenter Mont-Laurier tant à domicile que sur les terrains adverses.

Le FC sénior masculin termine au deuxième rang

Ayant terminé au troisième rang la saison dernière, l’équipe séniore a amélioré son score en grimpant cette fois sur la deuxième marche du podium. Le fait qu’elle soit la formation ayant inscrit le plus de buts (52, 3,71/match) et en ayant accordé le moins (13, 0,93/match), et affichant donc le meilleur différentiel (+39) y aura certainement contribué.

Les joueurs lauriermontois ont complété la saison avec 10 victoires, 3 nulles et 1 défaite, ce qui leur a valu 33 points, soit autant que la première équipe au classement, les Braves 1 de Sainte-Thérèse, qui les ont toutefois devancés avec leurs 11 victoires.

La ligue prend habituelle cette décision en décembre ou en janvier prochain et le club devrait être en mesure de confirmer s’il est promu en première division ou non vers la fin janvier.

Plusieurs des membres de la formation séniore ont terminé dans le top 30 des buteurs de la LSL. Charles-Antoine Beauchamp est grimpé sur le 4e échelon avec 13 buts en seulement 11 matchs, Maxime Charbonneau s’est classé 6e avec ses 12 buts en 11 rencontres, Maxime St-Martin a déjoué le gardien adverse à 5 reprises en 11 duels pour finir au 21e rang, tandis que Marc-André Lajoie-Galipeau et Lambert Leduc ont tous deux inscrit 4 filets, respectivement en 8 et en 9 départs, pour terminer 28e et 29e.

Seulement trois joueurs du FC sénior masculin ont été punis cette saison, soit Maxime Charbonneau, Justin Larouche et Bastien Leduc qui ont tous reçu un carton rouge.

Vers une promotion en première division?

Le bleu-blanc-vert est donc passé bien prêt d’atteindre son objectif de début de saison, soit de finir au premier rang et, du même coup, s’assurer d’être promu en première division l’an prochain. M. Constantineau croit tout de même que c’est encore possible.

«Il y a un potentiel pour qu’on soit quand même promu à cause de la fin de saison qu’on a eue et du tableau final, expliquait-il. On est quand même ex æquo avec Sainte-Thérèse (les premiers, NDLR). Le seul point qui est en leur faveur c’est le nombre de victoires, parce que sinon même au niveau du différentiel on est meilleur qu’eux.»

Le FC sénior féminin finit dans la première moitié du classement

Les filles du FC Mont-Laurier sénior ont connu un dur début de saison – et d’histoire – avec 4 défaites et 1 nulle à leurs 5 premiers départs en troisième division, mais d’après Adam Constantineau il ne s’agissait que d’une période d’adaptation nécessaire.

«Si on remonte au premier match de l’année pour le féminin, c’était des filles qui ne se connaissaient pas, qui ne connaissaient même pas leurs noms, notait-il. Il y en avait quelques-unes qui avaient joué ensemble à gauche et à droite, mais en général ce n’était pas des filles qui se connaissaient.»

Leur victoire de 6-0 du 17 juin 2018 semble d’ailleurs leur avoir donné des ailes à nos dames. Elles n’ont en effet subi qu’un seul revers et n’ont annulé qu’une seule partie dans les 9 derniers matchs de leur calendrier, terminant la campagne avec 7 victoires, 2 nulles et 5 défaites pour un total de 23 points, ce qui leur a valu la 4e position.

Trois joueuses se sont particulièrement illustrées au chapitre des buts, soit Laurie-Anne Gauthier, 5e au classement avec 10 filets en 9 rencontres, Abygaelle Giguère, 7e avec 10 buts en 12 affrontements, et Noémie Labelle, 12e grâce à ses 7 filets en 10 départs.

Soulignons que les joueuses du FC sénior féminin ne se sont jamais vu décerner de carton, tant jaune que rouge. Avec 39 buts pour et 23 buts contre, elles ont clos la saison avec un différentiel de +16.

Le FC U11 est toujours invaincu après une saison

Les plus jeunes joueurs du bleu-blanc-vert ont accompli tout un exploit à leur première expérience dans la LSL: ils ont remporté leurs 14 matchs et, bien souvent, avec des scores qu’on ne voit pratiquement jamais au soccer, et même au hockey.

Avec des imposantes victoires de 9-2, 8-1 ou 7-0, par exemple, les joueurs du FC Mont-Laurier U11 ont nettement dominé la troisième division. En 14 parties, toutes gagnées, ils sont parvenus à inscrire 88 buts (6,29/match) et n’en ont accordé que 14 (1/match) pour un impressionnant différentiel de +74.

Des changements importants les attendent dès l’an prochain. Tout d’abord, ils passeront en U12, une catégorie où les matchs se jouent à neuf joueurs (plutôt que sept) sur de plus grands terrains, mais «probablement qu’ils vont être promus aussi en deuxième division», selon Adam Constantineau.

Bref, une chose est sûre, les joueurs du FC Mont-Laurier, toutes catégories confondues, devraient encore nous en faire voir de toutes les couleurs l’été prochain.

Galerie de photos

    CON_3019555_1545_B.jpg
  • 1/1
Partager:

Alexandre Dubé , Journaliste

  • Courriel