Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
11 septembre 2018

Le Sommet s’incline 27-18

Yan Pilote explique qu’«Il a fait chaud pour les deux équipes»

Jeu truqué du Sommet (gilet blanc) où la passe a été captée par le #89 (William Robidoux) qui a effectué une remise-surprise au #85 (Léo Lachaine) qui a franchi quelques verges de plus avant d’être poussé à l’extérieur du terrain par deux adversaires (photo: René-Pierre Beaudry – L’Information du Nord).
Jeu truqué du Sommet (gilet blanc) où la passe a été captée par le #89 (William Robidoux) qui a effectué une remise-surprise au #85 (Léo Lachaine) qui a franchi quelques verges de plus avant d’être poussé à l’extérieur du terrain par deux adversaires (photo: René-Pierre Beaudry – L’Information du Nord).

Un programme-double de football scolaire disputé sous un soleil radieux a offert un excellent spectacle aux nombreux spectateurs assis dans les estrades du terrain synthétique de l’école secondaire Curé-Mercure le 7 septembre dernier.

Le premier match mettait aux prises le Sommet de la Polyvalente Saint-Joseph de Mont-Laurier, et ses hôtes, les Voyageurs (Juvéniles) de Curé-Mercure qui l’ont emporté 27-18.

Dès le premier quart, Zakary Dufour (#86), des locaux, a inscrit le premier touché de l’enlevant duel après une longue passe précise du quart-arrière Jérémy Martel (#7). Au 2e quart, le Sommet a égalé le score, puis pris une avance de 12-6 sur deux majeurs inscrits au sol, dont une percée de 22 verges au centre de la ligne de Samuel Gauthier (#35). À quelques minutes de la fin de la première demie, les Voyageurs ont toutefois traversé le terrain. Frédéric Papineau (#3) a réussi un touché sur une courte passe de Martel. Le converti du demi et botteur Rafaël Da Cruz (#24) a porté la marque à 13-12 Curé-Mercure à la mi-temps.

À la reprise du jeu au 3e quart, Rafaël Da Cruz a donné une priorité de 20-12 aux siens avec un touché au sol qu’il a ensuite converti. Les visiteurs ne se sont pas laissés intimider, réduisant le pointage 20-18 grâce à une course hors-bloqueur d’Antoine Dion (#33). Ismaël Lalonde (#6), de Curé-Mercure) a capté une passe de 11 verges bonne pour un touché, le dernier de l’enlevant duel entre ces deux farouches adversaires. Marque finale: 27-18.

Beau jeu collectif

L’entraîneur-chef des vainqueurs Yves Brousseau s’est évidemment dit très satisfait de l’allure du match: «On a mal entrepris la rencontre, avec une pénalité qui nous a pratiquement coûté un touché. J’ai rappelé aux joueurs qu’il ne fallait pas répéter nos nombreuses fautes d’indiscipline commises lors de notre premier match de la saison. Ils ont bien saisi le message: nous n’avons par la suite écopé d’aucune pénalité. Les gars étaient bien concentrés. Tout le monde a bien joué, à tous les niveaux, le champ-arrière comme sur la ligne d’engagement. Nous venons vraiment d’assister à une belle victoire d’équipe.»

Un manque d’énergie à la fin pour le Sommet

«Il a fait chaud, mais la chaleur a affecté les joueurs des deux équipes », a quant à lui confié l’entraîneur-chef du Sommet, Yan Pilote. «Nous avons beaucoup de joueurs dans l’équipe, mais plusieurs ont commencé à manquer d’énergie vers la fin du match… À chaque année, le ratio vétérans-recrues est toujours le même, 50-50… Nous avons bien joué, mais on a un peu manqué de synchronisme. Même si par moment on a manqué un peu de précision dans nos jeux aériens, les passes du quart ont été belles, mais les ballons n’ont pas toujours été captés. Notre ligne à l’attaque est pas mal lourde et elle nous permet d’avoir du succès dans notre attaque au sol.»

Partager: