Suivez le courant!       819 623-7374
Partager:
7 novembre 2017

Élections municipales 2017

Cinq nouveaux maires dans la Lièvre

Le conseil des maires de la MRC d’Antoine-Labelle comptera cinq nouveaux maires de la Vallée de la Lièvre et trois autres de la Vallée de la Rouge (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).
Le conseil des maires de la MRC d’Antoine-Labelle comptera cinq nouveaux maires de la Vallée de la Lièvre et trois autres de la Vallée de la Rouge (photo : archives – Le Courant des Hautes-Laurentides).

Le dimanche 5 novembre dernier, les citoyens de 10 municipalités de la Lièvre devaient trancher entre réélire un maire sortant ou encore donner leur confiance à un nouveau candidat. Voici un survol des résultats disponibles sur le site web du DGEQ en date du 6 novembre.

Saint-Anne-du-Lac : Annick Brault réélue de justesse

La mairesse sortante de Sainte-Anne-du-Lac, Annick Brault, l’a échappé belle le 5 novembre. Elle a terminé la soirée électorale avec 143 votes (43,2%), soit un vote de plus que sa plus proche rivale, Manon Godon, qui en a récolté 142 (42,9%). Linda Laurence a dû se contenter de la troisième place, avec 46 appuis (13,9%).

Le taux de participation a atteint les 64,7%. Notons que, parmi les 333 votes exprimés, seuls 2 ont été rejetés. Siègeront aux côtés de Mme Brault au conseil municipal : Michel Miller (68,61%), Myriam Melançon (50,31%), Luc Marcotte (52,73%), Louise Drouin (57,72%) ainsi que Mathieu Piché et André Charrette, élus sans opposition.

Lac-Saint-Paul : Colette Quevillon a raison de Normand Marier

Le maire sortant, Normand Marier, qui avait remplacé Fabricius-Louis Lanzon l’an dernier après son décès, n’aura pas la chance d’être maire durant un mandat complet. C’est Colette Quevillon qui a convaincu le plus d’électeurs, récoltant 221 votes (62,08%) contre 135 (37,92%) pour M. Marier.

Le taux de participation a atteint 60,3%. Au conseil municipal, Mme Quevillon sera entourée de Gaétane Meilleur (56%) et, élus sans opposition, Alain Thériault, Gérard Quevillon, Gilles Aubin, Jean Gascon et Robert Léonard.

Mont-Saint-Michel : Évéquoz obtient près de 75% d’appuis

Le maire sortant de Mont-Saint-Michel, André-Marcel Évéquoz, n’aura pas eu trop de difficulté à mériter de nouveau la confiance de ses électeurs. Il en aura convaincu 233 de l’appuyer (73,04%), contre 86 (26,96%) pour son opposant, Patrick Villeneuve.

Cinq conseillers sortants ont été réélus sans opposition, soit André Trudel, Manon Cadieux, Éric Lévesque, Aurèle Cadieux et Pascal Bissonnette, et Mélanie Larente, qui a obtenu 234 votes (74,29%), se joint à eux au conseil municipal. Le taux de participation à Mont-Saint-Michel reste inconnu au moment d’écrire ces lignes puisque le nombre d’électeurs inscrits ne figure pas sur le site du DGEQ.

Chute-Saint-Philippe : 5 voix pour départager St-Amour et Grenier

La course s’annonçait serrée entre le maire sortant de Chute-Saint-Philippe, Normand St-Amour, et l’ancienne présidente de la Fédération des Clubs de Motoneigistes du Québec (FCMQ), Denise Grenier, et les résultats en témoignent : seules 5 voix séparent les deux candidats.

Normand St-Amour est parvenu à conserver son poste avec 311 votes (50,41%) alors que Denise Grenier le talonne avec 306 appuis (49,59%). Les conseillers qui accompagneront M. St-Amour dans les quatre prochaines années sont Hervé Taillon (42,04%), Églantine Leclerc Vénuti (52,29%), Carolyne Gagnon (54,29%), Mireille Leduc (47,45%), Bertrand Quesnel (51,07%) et René De La Sablonnière (53,53%). 66,5% des 945 électeurs inscrits se sont exprimés lors de cette élection.

Ferme-Neuve : Gilbert Pilote, réélu sans opposition

Si le maire Pilote n’a rencontré aucune opposition lors de cette campagne électorale, qu’en est-il pour les conseillers municipaux ? De tous les conseillers sortants qui se représentaient, seul Georges Piché n’a pas été réélu, n’obtenant que 341 voix (35,05%) contre 389 (39,98%) pour Hélène Lévesque et 243 (24,97%) pour Sylvio Morin. Pauline Lauzon et Mario Lachaine ont tous deux étés réélus sans opposition alors que Diane Sirard (53,49%) et Yvon Forget (53,36%) sont parvenus à regagner l’appui des électeurs. Michel Venne fait quant à lui son entrée au conseil avec 559 votes (57,51%).

Lac-des-Écorces : Pierre Flamand l’emporte haut la main

Pierre Flamand trouvait un adversaire de taille en Luc Rajotte, ancien directeur général de la Caisse Desjardins du Cœur des Hautes-Laurentides. Les Écorçois ont tout de même choisi de lui confier un autre mandat, Flamand récoltant 872 votes (77,24%) contre 257 (22,76%) pour Rajotte.

Près de la moitié des électeurs inscrits, 47,9%, se sont prévalus de leur droit de vote. Le reste du conseil municipal sera composé de Serge Piché (72,24%), Alain Lachaine (63,54%), Pierre Lamoureux (72,56%) ainsi qu’Éric Paiement, Normand Bernier et Yves Prud’homme, élus sans opposition.

Kiamika : Michel Dion succède à Christian Lacroix

Il n’y a pas eu d’élection à Kiamika, tous les postes n’ayant qu’un seul candidat en lice. Le maire sortant de Kiamika, Christian Lacroix, est devenu conseiller municipal et a cédé sa place à Michel Dion, nouveau maire. Siègeront également au conseil municipal : Diane Imonti, Robert LeBlanc, Raymond Martin, Anne-Marie Meyran et Mélanie Grenier.

Saint-Aîmé-du-Lac-des-Îles : Luc Diotte, élu sans opposition

Luc Diotte, seul candidat à la mairie, a été élu sans opposition. Les conseillers sortants Mélanie Lampron et André Benoit ont également été élus sans opposition, tout comme la nouvelle conseillère Lyne Martel. Siègeront avec eux au conseil municipal : Anne-Marie Lareau (71,96%), Kim Elbilia (70%) et le conseiller sortant André Cyr (53,87%).

Lac-du-Cerf : Danielle Ouimet obtient un second mandat

Opposée au conseiller sortant Hugo Bondu dans cette course à la mairie, Danielle Ouimet aura finalement eu le dessus. Elle a récolté 224 appuis (68,92%), soit deux fois plus que M. Bondu, pour qui on a voté 101 fois (31,08%).

60,3% des électeurs cervois inscrits se sont présentés aux urnes. Seront également membre du conseil municipal : Pierre Métras (57,94%), Jacques de Foy (69,5%) et, élus sans opposition, Caroline Huot, Danielle Caron, Raymond Brazeau et Hélène Desgranges.

Notre-Dame-de-Pontmain : Francine Laroche prend le relais

Suite au départ à la retraite de la mairesse de Notre-Dame-de-Pontmain et préfète de la MRC d’Antoine-Labelle, Lyz Beaulieu, deux candidats ont tenté de lui succéder. C’est Francine Laroche, ancienne directrice générale du Centre de santé et de services sociaux (CSSS) d’Antoine-Labelle, qui a eu le dessus avec 340 votes (69,53%), contre 149 (30,47%) pour Guy Galipeau.

61,5% des électeurs se sont exprimés lors de ce scrutin. Ont été élus comme conseillers municipaux : Handie Ladouceur (53,53%). Carmelle Hurtubise (52,05%), Pierre Gagné (sans opposition), Josée Gougeon (64,52%), Ghislain Collin (55,21%) et Nathalie Lavoie (71,93%).

Notre-Dame-du-Laus : Stéphane Roy, réélu sans opposition

Stéphane Roy a été réélu maire sans opposition, tout comme Joanne St-Louis, Sylvie St-Louis et François Monière ont été reportés comme conseillers. Si le maire ainsi que trois conseillers sortants n’ont pas eu d’adversaire, les trois autres conseillers ont dû se soumettre au vote populaire. Ainsi, Étienne St-Louis (63,08%) et Julie Sylvestre (66,71%) conservent leurs postes, mais Robert Pelletier quitte quant à lui le conseil municipal, n’ayant récolté que 281 voix (36,16%) contre 322 (41,44%) pour Gilles Schryer.

Mont-Laurier : l’Équipe Bourdon élue sans opposition

Comme l’aspirante conseillère municipale indépendante Myriam Guénette a choisi de se retirer de la campagne électorale avant le scrutin, tous les membres de l’Équipe Bourdon ont été élus sans opposition. Il s’agit de Daniel Bourdon à titre de maire et de Denis Éthier, Élaine Brière, Isabelle Nadon, Gabrielle Brisebois, Yves Desjardins et Isabel Vaillancourt à titre de conseillers.

Partager: